Quand les marques et la musique swing ensemble

faces

On le sait, la musique adoucit les mœurs, la musique nous transporte, la musique fait partie intégrante de nos vies. Malheureusement, on sait aussi que la filière musicale, notamment l’industrie musicale, est en crise…

Les marques et leur stratégie marketing sont toujours à la recherche de nouveaux moyens pour séduire leurs publics ; c’est donc tout naturellement que les marques se sont tournées vers les professionnels, et amateurs, du monde musical.

Levi’s est le premier à avoir amorcé ce type d’association avec Marvin Gaye et son titre I Heard It Through The Gravepine : le logo de la marque figurait sur la pochette du single et le titre de Marvin Gaye a été utilisé dans la campagne publicitaire du modèle 501 de Levi’s. Grâce à cette stratégie marketing d’avant-garde les ventes de ce jean ont été multipliées par vingt en trois ans.

MUSIQUE

 

Aujourd’hui, ce type d’association nous paraît  banale. Cependant, il est primordial, autant pour les artistes que pour les marques, que chacun soit en accord avec l’univers de l’autre, qu’ils partagent des valeurs communes. Le besoin de cohérence est un des enjeux majeurs d’une bonne collaboration marque/artiste.

A présent, la synchronisation est devenue monnaie courante (lorsqu’une marque utilise une chanson d’artiste reconnu pour une campagne publicitaire) ; Disclosure prête ses accords à Lacoste, SebastiAn à Vivelle Dop, Jabberwocky à la Peugeot 208, Moby à Nutella, The Do à Oxford… et j’en passe ! L’endorsement d’artiste (lorsqu’un artiste « prête » directement son image pour la promotion d’un produit) fait également de plus en plus d’adeptes : David Guetta et la Twizzy de Renault, Skip the Use et HP, Rihanna et River Island, Britney Spears et Sketchers, Shakira et Oral-B, etc.

Ces pratiques s’étant démocratisées, les marques doivent redoubler d’efforts pour se vouloir originales tout en utilisant le vecteur très porteur qu’est la musique. C’est pourquoi j’ai choisi, de vous parler principalement des live experience qu’offrent  certaines marques à leurs consommateurs.

Mural anouncing the Red Bull Music Academy in New York, April 28 to May 30, 2013 // Tony Blasko / Red Bull Content Pool // P-20130429-00040 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

Red Bull est passé maître en la matière avec sa Red Bull Academy : ce projet s’apparente à une « fac de musicologie », c’est une plateforme créative où se rencontrent chaque année les acteurs principaux des productions musicales modernes et les jeunes artistes venus afin d’apprendre de ces professionnels et de créer à leurs côtés. C’est un immense terrain de jeu pour les musiciens passionnés puisque Red Bull propose chaque année des sessions de Workshop, de studio, des conférences et des soirées spécialement organisées pour les participants. L’objectif de Red Bull n’est pas de vendre ses produits mais renforcer son image de marque cool, jeune et créative. Afin de rentabiliser au mieux cet évènement annuel (qui se déplace à travers le monde entier), Red Bull s’est équipé d’une web radio et d’un site internet dédiés où sont diffusés l’ensemble des contenus produits à cette occasion.

Pastille-Jeunes-Talents_WEB

Sur le territoire français, la Caisse d’Epargne n’est pas en reste puisqu’elle organise depuis 2011 son grand concours Jeunes Talents à travers sa marque Esprit Musique. Ce dispositif permet à la première banque française d’aller à la rencontre des talents de demain et d’assurer une certaine pérennité à son réseau de salles de concerts françaises (environs soixante à travers le territoire). La Caisse d’Epargne a su entrainer dans sa course différents partenaires (Nova, la Ferarock, Oocto et Gibson) lui permettant d’appuyer sa position de pionnier dans la mise en avant d’artistes en développement. L’avantage de ce dispositif est de faire participer les internautes grâce à leur votes afin d’élire les groupes qui auront la chance d’enregistrer un titres sur la Compilation Esprit Musique. Le dispositif ne s’arrête pas là puisqu’après le vote d’un jury, composé des partenaires d’Esprit musique, le groupe choisi aura la chance de partir en tournée et de recevoir un soutien financier conséquent.

Comme personne n’aime être laissé pour compte, d’autres marques s’engouffrent dans la brèche du Live Experience, tels que le Prix Ricard SA Live Music, SFR Jeunes Talents, So Music de la Société Générale, les Audi Talents Awards, la Villa Schweppes ou encore Kronenbourg et sa marque Pression Live.

pression_live_5

Cette dernière, née en 2013, mets les votes des internautes en première position, ce sont eux qui exercent un premier tri au sein des groupes participants (ce qui peut, à terme, lasser, voir décourager les artistes, nombreux à participer). Ainsi sont élus plusieurs groupe par région pour un affrontement live qui déterminera lequel d’entre eux sera le représentant de chaque régions ! Suite à ça, les artistes favoris se font concurrence, toujours en live, sur des scènes prestigieuses et reconnues telles que les Francos Gourmandes, Musilac ou les Francos ; seuls trois d’entre eux seront sélectionnés. Les grands gagnants de cette compétition acharnée passent ensuite devant le jury, composé entre autre des finalistes de la session précédentes, et le groupe lauréat se verra accompagner les gagnants de la session précédente en tournée et bénéficiera d’une aide pour la production de son premier EP.

Cette plateforme permet donc à des artistes en devenir d’avoir la chance de se faire connaître auprès du grand public, mais permet surtout à la marque d’accéder au statut de marque « branchée », de viraliser rapidement ses opérations, de récupérer une pléthore d’adresse mail et se constituer une jolie base de données bien renseignée…

Non content de redorer leurs images et de récolter des informations sur leurs consommateurs/internautes, les marques fédèrent ainsi une communauté de passionnés prête à les suivre tout au long du processus de découverte afin de bénéficier eux aussi d’une expérience en live atypique.

Le panel des marques surfant sur cette tendance est exponentiel ; la création de labels musicaux par des marques, de mode notamment, est également en plein boom. Malheureusement, toutes ne font pas aussi bien que les pionnières du genre tel que la Maison Kitsuné, Agnès b. ou April77. Ces cas d’école ont inspirés Zadig et Voltaire et The Kooples notamment mais ces derniers n’ont pas rencontré le même succès. Ce qui nous force à nous rappeler que tout est une question d’alchimie et d’expertise.

faces

Il n’y a pas encore de recette miracle pour devenir un prescripteur du genre mais il faut garder à l’esprit que le public n’est pas dupe et qu’en matière de musique, non seulement il a du goût et de l’expérience, mais qu’il souhaite aussi vivre une expérience unique, découvrir et se laisser transporter par la musique.

Agée de 22ans, je suis actuellement étudiante en M2 Communication 365° à l'ECS Paris et en pleine réflexion sur mon avenir ! En attendant, je continue de satisfaire ma curiosité en n'hésitant jamais à vivre de nouvelles expériences et en suivant de près ce qui se fait de nouveau dans l'univers culturel et numérique qui nous entoure. Je suis à la recherche du poste parfait qui alliera mes compétences en communication et ma passion pour l'art sous toutes ses formes. Retrouvez moi sur Twitter, Linkedin et Doyoubuzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>