Noël et la folie des marques

Je te séduis,  je t’en mets plein la vue, je te fais des cadeaux, je me mets en avant au moment des fêtes hivernales… je suis… La mère Noël ? Non ! Les marques, bien évidemment.

Noël est une période stratégique pour les marques d’autant plus que la concurrence est rude. Elles essayent donc de se démarquer et de sortir du lot en valorisant l’utilité de leur produit ou service, par leurs offres commerciales mais aussi par l’originalité et le potentiel viral de leur communication. Et chaque année, elles nous étonnent toujours un peu plus !

Et si le Père Noël existait vraiment

1503

Chaque année au moment de Noël, les enfants attendent impatiemment les cadeaux du …Père Noël. Le seul, l’unique, l’indétrônable ! Mais il arrive parfois que l’innocence de l’enfance commence à basculer vers l’âge de raison et là, la fameuse question arrive aux oreilles des parents «Est-ce que le Père Noël existe pour de vrai ? ».

Les parents sont alors dans une situation délicate. Pour éviter de balbutier, de leur avouer la vérité et pour faire perdurer la magie de Noël dans les yeux de leurs enfants, l’agence canadienne Zulu Alpha Kilo a lancé l’application Kringl. Elle permet de réaliser des montages vidéos très réalistes de la venue du fameux père Noël dans leur foyer, comme par exemple une scène où le père Noël regarde la liste des enfants et les cherchent ensuite dans sa hotte. Impressionnant de réalisme.

En plus de cela, cette application gratuite a un but caritatif. Elle propose à ses utilisateurs de faire un don à l’association Make A Wish au Canada, venant en aide aux enfants défavorisés.

Si vous voulez la téléchargez, elle est disponible sur Google Play et sur l’AppStore.

Ce produit se distingue par la magie et la tendresse qu’il dégage.

Des cadeaux par milliers

WestJet-viral-video-473x315

Noël est aussi synonyme de générosité. Les marques l’ont bien compris et s’appuie sur cette notion pour gâter leurs clients en leur réservant une belle surprise et ainsi créer le buzz. C’est le cas de la compagnie aérienne canadienne WestJet.

L’histoire commence le 21 novembre dernier à Toronto et à Hamilton. Les passagers en partance pour Calgary, sont invités à dire au Père Noël ce qu’ils désirent pour la fête de Noël, par l’intermédiaire de bornes numériques. Environ 80 familles ont joué le jeu.

Ce fut ensuite une course effrénée pour l’équipe de 150 salariés de la compagnie aérienne afin de rassembler les 357 demandes de cadeaux ! Le grand défi était de les acheter, les emballer et les livrer dans un délai de … 4h ! Soit environ le temps des vols Toronto-Calgary et Hamilton-Calgary.

A leur arrivée, les voyageurs ont été agréablement surpris de voir les cadeaux qu’ils avaient commandés défiler sur un carrousel de bagages de l’aéroport de Calgary. Même la demande d’un téléviseur écran-plat a été remise au voyageur en question !

L’année dernière cette même compagnie avait déjà créer le buzz et générer 500 000 vues sur Youtube grâce à un flashmob.

WestJet_FlashmobIN

 

Chaaat alors c’est Noël 

chat-noel2

Même les marques du secteur de l’agroalimentaire animal font de leur communication de Noël, une bonne raison de faire parler d’elle et de marquer les esprits.

La marque de croquettes pour chats, Friskies, a réuni tous les chats « stars » d’internet en ce moment, dans un même et unique clip. On peut y voir Grumpy Cat, Colonel Meow, Oskar the Blind Cat, Nala Cat et Hamilton the Hipster.

Les cinq chats racontent en chanson pourquoi il est difficile d’être un chat pendant les fêtes de Noël et de résister à la nourriture succulente de leurs maîtres. Et toutes les stratégies sont bonnes pour obtenir le Graal (des gamelles) : bataille dans les emballages cadeaux, déplacement de figurines de crèche …

 

Cette vidéo est aussi là pour une bonne action puisque Friskies s’engage à offrir une boîte de nourriture pour chats pour tous ces petits êtres abandonnés, à chaque nouvelle vue (jusqu’à 500 000).

 

Détournement de l’image de Noël

Les créatifs en matière de publicité regorgent d’idées simples et efficaces pour faire parler d’eux dans un contexte festif. Comme l’exemple de la marque Veet avec cette affiche (poilante ?)

VEET
La chaîne de TV, Canal+, détourne aussi l’image traditionnelle de Noël en s’appuyant sur un des fondements de la religion chrétienne : la crèche. Les rois mages se désintéressent du nouveau né Jésus, pour tous se retrouver autour d’une TV diffusant Canal +. La chaîne joue la carte de la provocation.
Cette campagne de communication créée par BETC, vise à mettre en avant les programmes de Noël en refaisant l’Histoire à la sauce Canal. Elle dure depuis début novembre et elle s’achèvera fin janvier 2014.

Capture-d’écran-2013-11-07-à-17.41.36

 

Les jouets phares de cette année 2013

Chaque année, c’est la même effervescence ou la même angoisse pour les parents et les grands parents quand il s’agit d’acheter des jouets pour les enfants. « Est-ce que ca va leur plaire ? Est-ce assez solide et sécurisé pour eux ? », tant de questions se bousculent dans la petite tête de toutes ces personnes.

Heureusement, en 2013, les marques sont à la tendance rétro ! Elles misent sur des objets refuges pour les consommateurs . On a affaire ici aussi au marketing transgénérationnel.

Parmi ces jouets, on retrouve notamment MonChhichi, le célèbre petit singe qui fait son grand retour en France. Une opération virale a été déployée sur le site MinuteBuzz en octobre dernier.
Les jeux de société historiques font aussi leur grand retour. Notamment le jeu Monopoly, créé en 1936, qui chaque année innove en sortant de nouvelles déclinaisons comme Monopoly Star-Wars, Moi Moche et méchant. Depuis le passage à l’Euro et la sortie de ces différentes thématiques, la marque a enregistré 500 000 jeux vendus par an. Dernière innovation en date : Monopoly Empire, où les joueurs ont la possibilité d’acheter différentes marques, comme Coca-Cola.

monopoly-empire-v2

D’autres produits retro font leur apparition sur le marché de Noël 2013, il s’agit des jouets anciens mais liftés avec une pointe de technologie. C’est le cas du célèbre Furby qui est désormais équipé d’écrans LCD au niveau des yeux pour refléter ses émotions et change de personnalité selon la manière dont on le traite. Pour offrir une plus grande interaction entre l’enfant et le jouet, la marque Hasbro a également accompagné la peluche d’une application mobile disponible sur l’AppleStore.

Une campagne de mass-média a été mise en place pour le retour de jouet en France avec notamment un partenariat avec l’émission/marque The Voice, campagne d’affichage dans le métro parisien et placement produit dans le clip de la chanson « Evidemment » de Jenifer.

 furby-blue

Quant aux produits que tout le monde veut ou voudrait, aussi bien les parents que les enfants, il s’agit des tablettes tactiles. C’est un marché ultra-concurrentiel où tout le monde souhaiterait atteindre la première marche.

A Noël 2012, 500 000 tablettes pour enfants se sont écoulées et ce nombre devrait doubler selon la commissaire générale de Kidexpo. Les principales marques sur ce secteur sont Leap Frog, Oregon Scientific, Vtech ou encore Samsung.

La chaîne pour enfants Gulli a également sorti son modèle de tablette, appelé Kurio, ainsi que sa propre boutique d’applications.

Prénom : Pour faire dans l'originalité, "Lydwine", Poste actuel : Assistante publicité au magazine Têtu, Année d'étude : Etudiante en Master 2 communication 365° à l'ECS PARIS, Diplômes obtenus :  DUT Services et Réseaux de Communication (SRC) - Master 1 à l'ISCOM PARIS spécialité Communication Corporate, Expériences pro: Chargée de com' en agence (Coclico), dans l'univers start-up (Quizztournament)et chez l'annonceur (Activ'Partners, EPF IF). Autant dire que je connais un bon nombre de façon de travailler. Héhé Centres d'intérêts: Tennis, lecture (thriller, roman noir, témoignages), cinéma ...   Si vous voulez me contacter, cliquez ici : Mon LinkedIn : Lydwine Héneault Mon Viadeo : Lydwine Héneault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>