Pour ou contre les réseaux sociaux au sein des grandes entreprises ?

Réseaux sociaux

Aujourd’ hui, l’ émancipation des réseaux sociaux ont obligé et convaincu les marques à communiquer davantage sur la Toile.  En tête de liste, nous nous attarderons donc sur  … Facebook & Twitter !

De plus en plus de monde est confronté à l’engouement des réseaux sociaux, c’est pourquoi les marques ont compris leur intérêt  à y être présents.

Facebook  & Twitter représentent-ils un véritable levier de communication ou un simple phénomène de mode ?

 

De nos jours, il est vrai que pour les marques, Facebook et Twitter sont 2 vecteurs de communication très puissants sur Internet. Ils favorisent une totale interaction avec les consommateurs « internautes ». Jamais les marques n’ont eu autant de pouvoirs que maintenant. De plus, ces nouveaux outils permettent une plus grande accessibilité par tout le monde en partageant autant de contenus que l’on souhaite.
Ne pensez-vous pas aussi que l’existence de ce type de communication aide à améliorer son référencement ?

Créer un compte Facebook ou encore Twitter est tout ce qui demeure de plus simple en matière d’utilisation pour n’importe qui.
Avoir une communauté et les ressources pour l’animer est déjà une action qui demande plus de réflexion et de stratégie.

5-pratiques-marques-animant-communaute-sur-re-L-ve0Ndc

Par contre, une fois que celle-ci est bien présente, et en plus réactive, la marque a tout à y gagner !

C’est à cet instant que le mot « communiquer » prend tout son sens et devient un jeu d’enfant !

Attardons nous un peu plus sur le réseau Twitter
Ce  moyen de communication est une réussite notamment d’un point de vue professionnel. Il permet de diffuser de l’information en tant réelle sur une ou plusieurs actualités d’une marque. En soit, les followers ne recherchent pas du contenu dans ce qu’ils vont lire mais juste une simple  information. Cet outil permet aussi d’en mesurer sa réputation par le  nombre de followers ou abonnés au compte Twitter en question.

Quelle marque, dans le monde d’aujourd’hui, ne souhaite pas à savoir de quelle manière  est-elle vue aux yeux de la société ?

D’un point de vue stratégique , on peut noter des avantages impactants pour les entreprises … Les réseaux sociaux facilitent énormément la veille concurrentielle : un marketeur peut analyser la stratégie de ses concurrents et  se positionner plus rapidement sur un secteur ou sur un autre.

Un autre point intéressant et surtout à prendre en considération !

Selon une étude, les consommateurs seraient moins frileux à
acheter des produits / services via  les marques ayant un compte Facebook ou Twitter que via l’envoi d’un mailing.

De plus, ce sont ces mêmes consommateurs qui deviennent prescripteurs et qui ont un énorme pouvoir sur le développement du réseau d’une marque.

 

FOCUS sur le développement des Start Up

Si ce mode de communication n’existait pas, comment ferait-on pour découvrir ces nouvelles marques émergentes sur la toile, ou plus communément appeler « pure player » dans le jargon du marketing digital ?

Cette nouvelle technologie est une vraie révolution pour les Start Up puisque c’est un des seuls moyens de communication gratuit et qui permet de recruter des influenceurs.

Voici un exemple ci-dessous d’une marque qui a vu le jour grâce à Facebook & Twitter :

Un apéritif à base d’insectes comestibles

 

Exemple d’un pure player : Jimini’s

Cette start up a été créée il y a 1 an par 2 étudiants.
Ils ne sont partis de rien et aujourd’hui, ils ont plus de 1500 fans !
Leur communication est uniquement faite sur les réseaux sociaux et ils comptent aussi énormément sur les retombées médiatiques.

Au delà de tout sa, les réseaux sociaux ont tout de même certaines limites et il faut savoir les prendre en compte.

La réputation d’une marque est très dure à maitriser. A partir du moment où l’enseigne est mentionnée par un internaute, tout le monde peut y avoir accès, sauf bien évidemment dans le cas où le community manager de celle-ci est administrateur du compte et qu’il peut faire le choix de valider ou non la publication de son émetteur.

Dans le cas d’une plainte ou désaccord avec la marque,  il est préférable de publier le post d’un internaute et lui répondre dans les meilleurs délais. Dans le cas contraire, ce dernier peut se sentir proscrit et et faire part de son mécontentement directement sur un forum/ avis.
De plus, l’existence de réseaux sociaux au sein d’une entreprise nécessite un besoin supplémentaire RH afin de pouvoir répondre er contrôler les différents contenus existants.

Une page FB ou un compte Twitter est pertinent dans le cas où il y a possibilité d’animer le compte avec du contenu et des actualités. Un événement peut être percutant si ces critères mentionnés ci-dessous sont respectés.
Il est très important de pouvoir créer de l’interaction avec ses internautes.

Un autre questionnement à soulever est celui de l’image de FB qui n’est pas forcément vu comme un outil professionnel mais plutôt personnel. Un internaute, qui peut aussi être un collaborateur, veut pouvoir différencier facilement la sphère privée de la sphère professionnel.

D’autre part, ces réseaux sociaux s’adressent davantage à des individus actifs et qui ont un attrait pour les marques. Du coup, certains d’entre eux peuvent se sentir exclus de ce type de communication car tout le monde n’a pas accès à Facebook  & Twitter.

Au sein des grandes entreprises figure toujours le même problème …
Nombre

Pétillante et passionnée par mon métier, je suis actuellement chargée de communication chez GENERALI au partenariat sportif et événementiel réseaux. Si vous souhaitez en savoir plus, c'est par ici http://www.viadeo.com/fr/profile/laetitia.naud