Les Best Practices en SEO

seo-guy_large1

Il y a des domaines qui subissent injustement la politique du « je-veux-avoir-un-métier-tendance ». Confrontés au manque d’intérêt global, ces domaines pas vraiment glamours sont pourtant incontournables pour tous ceux qui désirent avoir une perception complète et précise des problématiques en  communication digitale.

Non, cet article ne sera pas consacré aux tumblrs avec des petits chats dedans, mais bien au SEO.

L’optimisation pour les moteurs de recherche (en anglais, Search engine optimization : SEO) est un ensemble de techniques visant à favoriser la compréhension de la thématique et du contenu d’une ou de l’ensemble des pages d’un site Web par les moteurs de recherche. Ces techniques visent donc à apporter un maximum d’informations concernant le contenu d’une page web aux robots d’indexation des moteurs de recherche. – Wikipédia

Il existe plus de 2 600 livres sur le SEO, 863 millions de pages web, 248 000 tweets mensuels, 164 000 vidéos YouTube, et 13 millions d’articles de blog1. Pourtant, peu de gens sont capables d’aller au-delà de « Bah, le SEO, c’est le référencement d’un site sur Google. »

Surtout en France, qui ne figure pas dans le top 10 des pays qui s’intéressent au sujet. Ce qui laisse à penser qu’il va falloir du temps avant qu’elle ne soit compétitive, ou même crédible, sur le terrain du digital. Sans se faire de faux espoirs, on apprend rarement à courir avant de savoir marcher.

Car le SEO est un des piliers essentiels de toute stratégie digitale. Mal considéré, il peut mener la plus belle des campagnes digitales à un échec cuisant, malgré les moyens techniques et créatifs mis en œuvre. Et vous pourrez toujours vous reposer sur la roulette russe du social media pour espérer que l’on « partage » votre campagne. Le hasard n’est pas vraiment vendeur auprès d’un client.

Voici donc les best practices d’une bonne stratégie SEO. Etape par étape. Doucement.

  1. Une stratégie SEO se pense à long terme : les retours immédiats sont très rares. Entre les premières actions et les résultats, peuvent se dérouler plusieurs mois. La patience est de mise, et paye toujours.
  2. Il ne faut pas oublier le produit, le service, la marque : une campagne SEO est semblable à une campagne de communication dans le sens où le produit, le service, la marque est au centre de la réflexion. Il est nécessaire de déterminer la valeur ajoutée de ce produit, de ce service, de cette marque pour émerger grâce à des mots-clés pertinents face aux concurrents.
  3. Des outils compétitifs : il est indispensable de travailler avec des outils reconnus et compétitifs. Développement en interne,  licence gratuite, prestataires payants… Les moyens d’obtenir l’outil qui fera la différence sont nombreux. Le plus adapté à la demande de votre client reste le meilleur choix. A long terme, les plus polyvalents sont les plus appréciés.
  4. Un planning : un suivi régulier est nécessaire. Une stratégie SEO est longue, et le client ne va pas attendre 6 mois avant de demander des comptes. Un planning tenu régulièrement avec des points périodiques permet de le rassurer. Il permet également de s’organiser en interne, puisque la transversalité des compétences et des services est de mise dans une stratégie SEO. Création, community management, production, développeurs… Travaillent main dans la main.
  5. Il est nécessaire de suivre régulièrement l’évolution des données pour effectuer d’éventuels ajustements. En amont, ce suivi permet de distinguer les impasses des chemins sûrs.
  6. La définition des mots-clés les plus pertinents est essentielle : elle doit se jouer sur la valeur ajoutée déterminée et sur une étude approfondie des recherches effectuées par les internautes.
  7. Un utilisateur ne vient pas sur un site par hasard. Il est nécessaire de lui offrir  une expérience efficace pour le séduire : la création de contenu permet de multiplier le trafic en multipliant les mots-clés et en obtenant de la visibilité de la part de relais. Il sera également plus adéquat de placer l’utilisateur au centre du discours tenu : montrer le bénéfice que le consommateur va tirer d’un produit est toujours plus impactant que de simplement lister ses caractéristiques.
  8. Des liens pertinents dans le contenu du site : le texte d’ancrage (le texte sur lequel l’hyperlien est créé)  entre encore dans la liste des éléments que les robots d’indexation des moteurs de recherche analysent pour déterminer le référencement d’un site. Notons que multiplier les liens internes permet également d’améliorer la visibilité de son site.
  9. Les réseaux sociaux ont changé la donne : une page sur Facebook, un compte Twitter, une chaîne YouTube, un profil LinkedIn permettent d’augmenter instantanément le classement d’un site sur les moteurs de recherche. D’autant plus si du contenu est régulièrement créé. Pour cela, un community management (pro-)actif peut être envisagé. Attention cependant : certains réseaux sont mieux côtés que d’autres.

Une stratégie SEO fait partie du management de l’e-réputation d’une marque. Elle est donc aussi importante que le community management actif, domaine adulé mais trop souvent pris à la légère. De la qualité de sa mise en œuvre dépend directement la première vitrine de la marque sur le web : les résultats des moteurs de recherche.

Les marques s’intéressent de plus en plus à leur réputation sur le web. Elles sont prêtes à s’investir pour garder une image positive auprès de leur cible connectée.

Il est donc primordial de prendre conscience de sa nécessité. Sans être un geek, sans avoir suivi une formation digitale, il suffit d’être sensible aux problématiques SEO pour en percevoir les intérêts.

 

Vous pouvez approfondir le sujet grâce à la chaîne YouTube Google Webmasters.
 

1How big is the SEO industry on the Internet ? - Infographie BlueCaribu, Agence de marketing digital – 2012

1 comment

  1. James Grossi   •  

    J’aime beaucoup le fait que vous ayez mentionné la montée en puissance du référencement dans les entreprises. Il y a tellement de recherches en ligne chaque jour que vous devez être sûr d’être trouvé. Le monde du marketing a beaucoup à offrir si vous savez où chercher

Répondre à James Grossi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>