Flashez sur les produits Carrefour !

Magasin-virtuel-ephemere-Carrefour-604x401

Notre cher pays fait un grand pas vers l’avenir. Il se dote d’une innovation surprenante qui bousculera les habitudes de chacun. Cette nouvelle tendance est le phénomène du « wait marketing ». Nous allons vous décrire la révolution proposée par Carrefour : le supermarché de demain. Au cœur de ce concept l’outil que vous utilisez le plus : votre smartphone.

Carrefour est le premier distributeur français à nous proposer son nouveau concept de « magasin virtuel ». Cet évènement a eu lieu le 2 octobre 2012 dans le hall de la gare de Lyon Part-Dieu. Ce fût la première expérience en Europe. Ne nous emballons pas…les Asiatiques nous ont devancé sur ce concept nouveau. En référence citons Tesco et Casino.

 

Le concept nouveau de demain

 

Il s’agit ici d’un magasin éphémère. La nouveauté se retrouve dans une nouvelle manière de consommer. Le concept développe l’idée des courses virtuelles.

Ce magasin éphémère est présenté sous forme de cube. Il se compose de onze rayons qui mettent à disposition plus de 300 produits. Telle est l’innovation : déplacez vous comme dans un magasin Carrefour sans vous encombrez de vos achats. Sans oublier votre smartphone qui fera office de carte bleue. Il y a une réelle volonté de ne pas changer radicalement les habitudes des consommateurs par peur de les perdre dans un concept trop poussé. L’idée est de leurs présenter un endroit familier où les produits que l’on retrouve sont de taille réelle, comme ceux que l’on propose dans un linéaire.

 

Vision de Carrefour

 

L’enseigne Carrefour est installée en France mais aussi dans le monde entier. Cela signifie que c’est un groupe puissant qui peut se permettre d’innover au vue de son énorme potentialité de clientèle. De nos jours, les magasins de l’enseigne française ont le souci de multiplier leurs canaux de distribution. Le but est de résister à un marché de plus en plus concurrentiel. Il est donc primordial d’innover ! La tendance de cette décennie est de chercher à séduire les consommateurs. N’oublions pas que ces derniers sont noyés dans des produits qui se ressemblent tous. Il faut sans cesse les surprendre et les tenir en haleine pour les rendre fidèle.

Le but de cette démarche est de faciliter le plus possible la vie des consommateurs. C’est pourquoi, Carrefour va à leur rencontre. L’idée est de s’implanter à des endroits qu’ils ont l’habitude de fréquenter. En d’autres termes Carrefour s’équipe d’installations qui font partie d’une stratégie de proximité. Tous ces lieux que vous pensiez « inutiles », dont vous ne prêtez guère attention…servent d’intermédiaires aux plus malins pour faire vendre. Remarquons que ce qui fonctionne c’est la surprise, l’originalité sans oublier la praticité. Ces ingrédients sont propices à la réussite de votre projet. Carrefour tente l’aventure et cherche à se différencier en étant le premier supermarché européen à adopter ce concept novateur. Ainsi il souhaite être le pionnier en adaptant ses méthodes de ventes à nos modes de vies. Ne trouvez-vous pas que ce soit une idée de génie?

Le magasin virtuel en 3 étapes :
1 . Utilisez votre application mobile « Mes courses » Carrefour disponible sur iPhone et Androïd.
2. Le consommateur choisit soit la livraison à domicile via Carrefour Ooshop ou bien passe récupérer ses achats dans un Carrefour drive, partout en France.
3. Avec son téléphone, le client sélectionne ses produits en scannant les codes barre sur le mur d’images. Le mode de paiement se fait exclusivement par carte bancaire à partir de son téléphone.

Et vous, l’adopteriez vous ?

L’idée du concept parait être ingénieuse. Mais est-ce suffisant pour inciter les consommateurs à acheter?

Celui qui réussit est celui qui prend des risques. Dans ce cas précis les risques pris sont les sources d’une mûre réflexion. Prenons l’exemple des femmes d’aujourd’hui pour vous expliquer la stratégie adoptée. De nos jours, elles possèdent plusieurs casquettes : la working girl, la mère, l’épouse et la femme. Elle consacre de moins en moins de temps à ses tâches quotidiennes. Cela ne signifie pas qu’elles font leurs achats de manière irréfléchies. C’est pourquoi il est impératif pour les enseignes de moderniser leurs façons de penser et de s’adapter à nos rythmes de vie. Il faut tout simplement venir à elles pour espérer les séduire. C’est en cela que le concept est celui qui captivera le plus grand nombre. A bon entendeur, ne cherchez pas des formules rocambolesques pour charmer vos clients potentiels. L’idée se trouve dans l’essentiel du besoin : nos rythmes de vies s’intensifient, il faut venir à nous pour nous faire gagner du temps.

Le phénomène Wait Marketing

Partons d’un constat simple : l’intelligence de ce phénomène est de rendre attractif un lieu qui ne l’était pas. C’est ce qu’on appelle le « wait marketing ». Carrefour a voulu évoluer avec son temps en s’adaptant aux nouveaux modes de vies et de consommation. Les consommateurs ont réduit le temps impartis pour chaque activité. Ils n’ont tout simplement plus le temps de faire leurs courses, prennent moins de temps pour se faire à manger…Le rythme de vie des individus s’est intensifié et Carrefour y prête attention en proposant des innovations adaptées. Sa réponse à ce nouveau phénomène est  l’ouverture de ses magasins éphémères.

Au delà d’une réponse adaptée, Carrefour a la volonté de développer sa branche e-commerce. Il souhaite ainsi faciliter les achats des consommateurs, mais aussi de répondre à leurs attentes en mettant en place un système simple et pratique. Ils pourront désormais réaliser leurs courses de chez eux via la toile,  ou bien utiliser en magasin leurs smartphones / tablettes comme outil d’achat. Avec plus de 26 000 produits référencés et disponibles sur le site Carrefour, les consommateurs trouveront tous les produits vendus dans leurs supermarchés. Le but de Carrefour est bien entendu de développer ce moyen d’achat et de paiement en ligne. Carrefour cherche à innover pour rester plus proches de nous !

Nouvelle approche pour les consommateurs

 

C’est une nouvelle vision de pouvoir faire ses courses de manière rapide, virtuelle et pratique. La surprise est de s’installer dans des endroits où l’on passe son temps à attendre. Afin de permettre aux consommateurs de gagner du temps. Ils pourront désormais utiliser leur temps d’attente à faire leurs courses. Les lieux choisis sont ceux où l’on passe au minimum deux fois par jours : transports, galeries marchandes…Les personnes vont pouvoir effectuer leurs courses de manière simple et efficace. Il n’y a plus de perte de temps, tout est optimisé et les habitudes ne sont pas brusquement bousculées. Tout leur reste familier côté produit (tailles et packaging) et expérience d’achat.

 

Création d’une application « Mes courses »

 

Les consommateurs pourront faire leurs courses de manière très simple grâce à la mise en place d’une application intitulée « Mes courses ». Cette application sera disponible sur Iphone ainsi que sur le marché des Androids. Les personnes devront scanner des QR codes correspondant aux produits qu’ils désirent, afin de remplir leur panier virtuel. La nouveauté va plus loin : vous pouvez vous faire livrer à domicile ou bien retirer vos courses en « drive ». Des idées qui participent à leur stratégie de proximité. Ce dernier service compte aujourd’hui 160 magasins en France. Le paiement des courses peut s’effectuer en ligne. L’objectif étant de minimiser ou de faire disparaître la corvée des courses. En se rendant aux endroits qu’ils fréquentent le plus, on reste donc toujours dans cette optique de simplifier la vie aux consommateurs.

L’avenir du Wait Marketing en France ?

 

A la suite de ces deux événements, Carrefour fera un bilan de ses tests et décidera par la suite de continuer la mise en place de ses magasins virtuels. La France a souvent été en retard en terme d’innovation, il est temps de prouver le contraire !

Ce système de paiement par flash d’un QR code peut être déconcertant (surtout pour certaines générations). Le changement rentrera petit à petit dans les habitudes. Comme pour tout, il faut prendre le temps de s’y habituer.

Depuis le lancement du premier magasin virtuel Carrefour dans la ville de Lyon, nous avons constatés que l’application « Mes Courses » a déjà été téléchargé plus de 200 000 fois. Cette opération connaît déjà un grand succès en Corée du Sud et à Lyon. Les passants trouvent l’idée ingénieuse, pratique et très ludique.

Nous avons choisi ce sujet car il s’intègre dans l’ère du temps. Le monde de la communication évolue en permanence. Il est intéressant de mettre en lumière des projets qui participent à la modernisation de nos modes de vie. Cette innovation est le fruit de la société de demain. Nos manières de consommer vont évoluer aussi vite que nos rythmes de vies ont changé. C’est sur ce point que le sujet reste intéressant !

Au-delà de jouer la proximité, Carrefour a l’intelligence de rendre pratique des « coins » qui ne l’étaient pas. Les distributeurs doivent trouver de nouvelles stratégies pour séduire des consommateurs de plus en plus exigeants. Le principe de disruption n’a jamais été aussi présent dans l’histoire de la communication. Il faut savoir changer ses règles pour survivre dans un marché de plus en plus concurrentiel. Une expérience similaire est en cours au Casino des Belles-Feuilles (16e), où il est possible de faire ses courses avec son portable en scannant les produits. Le public reste sur sa réserve même s’il trouve l’idée ingénieuse. Toutefois l’idée de l’inconnu rend les consommateurs curieux.

Rendez-vous à Paris, Gare du Nord pour l’ouverture de ce magasin éphémère du 10 au 31 octobre pour y vivre votre propre expérience !

 

 

 

Claire Lhuissier et Hanja Andriambolason

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>