Quand centre commercial rime avec digital !

qwartz_de_nuit

Après l’inauguration de Beaugrenelle à Paris et d’Aéroville à Roissy en 2013, il est le centre commercial dont l’ouverture a été la plus attendue pour les aficionados de la mode, les fans des marques anglaises, mais pas que, pour les geeks et les professionnels du marketing et de la communication aussi. Pourquoi ?  Vous vous demandez pourquoi ? Car il est « in », ultra-connecté, on n’a pas fait mieux depuis l’arrivée du smartphone, et c’est peu dire ! Ses publicités ont inondé nos zones d’affichages durant des semaines, affichant la révolution en termes de connectivité jusqu’à son ouverture le 9 avril 2014. Après So Ouest à Levallois, le centre commercial 4 étoiles présenté comme le plus luxueux des centres en France, le secteur compte maintenant le centre commercial le plus « connecté » de France, Qwartz.  Personne ne peut-être passé à côté de son ouverture. Car Qwartz ce n’est pas seulement 165 magasins physiques, c’est aussi et surtout un concept ! Le concept du tout connecté, du tout digitalisé, des écrans intelligents, … Alors bien sûr, Qwartz a aussi su conquérir l’attention en proposant des marques telles que Primarks ou Mark&Spencer’s, captivant ainsi les fashionistas mais pas que. Cependant, le concept qui fait mouche quand on débarque sur place c’est avant tout la profusion de digital présente sur les lieux.

 

Un secteur difficile mais un concept adéquat

centre commercial quartz à villeneuve la garenne

Les bornes digitales

En effet, alors que les centres commerciaux se multiplient en France et notamment en Ile-de-France, Qwartz se devait de sortir son épingle du jeu. Actuellement les centres commerciaux voient leur fréquentation en berne et pour cause, elle n’est que le reflet de la consommation en baisse des Français et de leur pouvoir d’achat. Pour pouvoir se démarquer, Qwartz a fait une chose, elle a étudié le mode de vie des consommateurs. Et aujourd’hui la vie de ses consommateurs tourne autour de leur smartphone, de leur tablette, de la digitalisation, une population ultra-connectée en somme, on dialogue sur Facebook Messenger, on poste ses photos sur Instagram, on commente sur Twitter, on discute en groupe sur Whatsapp.

Qwartz devait donc développer son concept autour de la digitalisation en devenant le premier centre commercial connecté.  En effet, le monde qui évoluent autour des bâtiments d’un centre commercial est connecté, alors celui-ci doit l’être aussi. Et aujourd’hui, les consommateurs sont de plus en plus attirés par le e-commerce. Qwartz devait donc développer cet aspect dans son concept afin que chez eux ou sur place, les consommateurs aient les mêmes avantages offerts par le e-commerce. Altrarea le promoteur du centre commercial Qwartz n’y a donc pas été de main morte et a multiplié les technologies et les innovations mais également l’offre de commerce grâce notamment à la location éphémère, aux ventes-privées,…

 

Un centre rempli d’idées

cite-ecommerce

Cité du e-commerce

Du shopping 2.0 en quelques sortes, que vous soyez chez vous ou sur place, Qwartz a donc été pensé pour créer de l’attractivité. Et il faut le dire, çà fonctionne plutôt pas mal ! En effet, pour se différencier, son promoteur, Altarea mise sur la technologie : digitalisation des magasins, géolocalisation des services, parcours numérique interactif, bornes de fidélité selon le profil du client… mais il va encore plus loin en proposant des locataires « virtuels ».

En effet, Qwartz teste de nouveaux concepts, dont le « e-City », un corner de e-commerce utilisant le savoir faire de RueduCommerce, filiale d’Altarea. Huit bornes numériques y sont louées à 8 enseignes absentes physiquement du centre ou 100 % Internet comme made.com. E-City offrira des ventes privées réservées aux clients du centre. Ses enseignes « locataires virtuels » ont un bail d’un an renouvelable, contre une commission de 6 % à 15 % sur leurs ventes.

centre commercial quartz à villeneuve la garenne pour alaréa cogedim

Magic Mirror

Autre idée en test, celle des « magasins éphémères » pour des enseignes émergentes ou absentes de France qui pourront louer pour trois ou six mois (voire moins), un espace de 200 mètres carrés clef en main et sans avoir besoin d’investir en aménagement intérieur : Altarea s’en charge et fournit le personnel de vente.

En plus de cette nouvelle forme de commerce, Qwartz a développé des outils depuis longtemps étudiés et suivis par les professionnels du marketing et de la grande distribution, à savoir la géolocalisation de vos produits ou de vos magasins préférés. Pour cela, Qwartz offre la possibilité aux consommateurs de se voir proposer un parcours approprié à leurs besoins.

En effet à partir de chez lui, le consommateur peut sélectionner les produits qu’il souhaite voir ou acheter, un parcours type lui sera alors proposé, lui permettant un gain de temps, mais également d’éviter les oublis ou encore les allers/retours dans les 85 000 mètres carrés qui composent le centre commercial. La géolocalisation est aussi possible à l’intérieur du centre commercial pour un produit ou un magasin, Qwartz vous guide à travers ses produits, ses marques et ses étages.

 

Un centre commercial, plusieurs espaces !

experiences_numériques

Parcours d’expériences numériques

Le centre commercial Qwartz se présente comme la Cité du e-commerce, en effet car outre ses 165 boutiques « physiques », Qwartz propose des boutiques digitales accessibles via des bornes tactiles dispersées dans le centre. Les consommateurs peuvent ainsi découvrir de nouvelles tendances, de nouvelles marques ou encore des sélections de produits adaptées aux besoins du consommateur. Qwartz a aussi développé dans le centre des parcours numériques et propose une dizaine d’œuvres interactives qui jalonnent le centre et vous offrent la possibilité de créer des tags ou de la musique avec votre corps… Du fun digital pour toute la famille.

centre commercial quartz à villeneuve la garenne

Qwartz Play

Pour les enfants, le centre commercial a aussi tout prévu en matière de digital et propose des aires de jeux pour les enfants de 3 à 15 ans, accessibles gratuitement. Qwartz Play pour les enfants de 3 à 8 ans, propose des jeux interactifs adaptés à cette tranche d’âge en plus des jeux traditionnels. Qwartz Game pour les enfants de 8 à 15 ans,  dispose d’un vaste choix de jeux sur des sols interactifs et lumineux. Futuriste !

Qwartz présente dans son hall d’accueil le « Digital Wall », un mur digital géant relayant en temps réel les actualités du centre mais aussi les posts des visiteurs et des fans Facebook. Permettant ainsi de suivre toute l’actualité du centre commercial, évènements, infos pratiques et offres spéciales des boutiques. Le centre commercial dispose également d’un espace dédié au personal shopper où une spécialiste de la mode prodigue des conseils de style en plus de ce service, Qwartz propose à ses clients un Magic Mirror qui permet de faire des essais virtuels de looks. Le centre commercial termine son implication digital avec son application Qwartz, en la téléchargeant, celle-ci permet de bénéficier de nombreux avantages et outils comme la géolocalisation dans le centre, les bons plans, les actualités, les produits disponibles…

 

Un concept qui a un prix

Qwartz a coûté 300 millions d’euros, soit 10 % de plus que prévu en 2009, quand la foncière s’est associée au projet d’Orion, mais les loyers ont connu une progression du même ordre. Il est son plus gros centre jamais développé. « La zone de chalandise va du nord des Hauts-de-Seine (Asnières, Courbevoie, etc.) à l’ouest de la Seine-Saint-Denis, soit un million d’habitants et nous devrions atteindre rapidement de 10 à 11 millions de visites par an », résume Alain Taravella, le président-fondateur du groupe Altarea Cogedim.

 

Vivez l’expérience

Il est loin de Paris, et alors ? Il est mal desservi par les transports en communs, et alors ? Pas besoin de transport quand on a un Iphone ! Que se soit à partir de son smartphone ou directement sur place, Qwartz est une révolution dans le petit monde des centres commerciaux, vous n’aurez jamais vu autant de technologie au centimètre carré, on peut dire que Qwartz vaut le coup d’œil … digital !

 

 

Le Figaro «  Le centre commercial Qwartz voit grand », voir l’article en cliquant ici

Les Echos « Avec l’ouverture de Qwartz, les centres commerciaux se mettent à l’heure du 2.0 », voir l’article en cliquant ici

Une normande débarque à Paris ! Il y a un moment où le plus de 20ans normand comprend qu'il faut "monter à la capitale"! La quête du graal (non, ce n'est pas vrai, il n'existe pas de guerre entre les normands et les bretons! ;-p) pour la petite normande que je suis, haute comme 3 pommes, je prend mon courage à deux mains, j'affronte le regard des plus sceptiques qui murmurent tout bas "on ne la récupérera pas vivante"! Et pourtant il faut bien faire quelque chose de sa vie et je crois en mon destin alors partir pour partir autant viser Paris avant la Lune. Comme je suis "la pipelette" de la famille, la communication m'ira comme un gant. Quoi tu veux faire de la communication ?! mais ce n'est pas un métier! Pourquoi tu ne veux pas être comptable, c'est bien comptable! Finalement au bout de 4ans, je trouve que je ne m'en suis pas trop mal sortie. Pas vraiment parisienne, mais plus vraiment normande, je me rêve déjà bien loin d'ici. J'ai trouvé Paris il ne me manque plus que la Lune... Profil Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>