Numérique, vers la fin de l’anonymat ?

 

À l’heure où plus de vingt millions de foyers français sont connectés à internet et où les technologies numériques sont omniprésentes dans notre société, la question sur la protection des données numériques est plus que jamais au cœur des débats.

Technologies de l’information et de la communication, réseaux sociaux, smartphones, internet mobile, captations automatiques des données personnelles, l’ère numérique bouleverse de manière radicale notre société.

Notre vie privée est-elle en danger ? Quel équilibre entre vie privée et sécurité ?

technologie_de_l_information_et_de_la_communication_980x300_731x227

LE DIGITAL,
UN RISQUE DE PLUS EN PLUS OMNIPRÉSENT

Le smartphone, la boîte noire de vos données personnelles

Près de 25 millions de personnes, soit 45% de la population française, possèdent aujourd’hui un smartphone et 18 millions d’entre eux accèdent quotidiennement à internet depuis leur mobile.

Ces téléphones mobiles constituent une véritable base de données personnelles : contacts, mots de passe, coordonnées bancaires, photos, vidéos, mails, sms, documents professionnels, agenda, notes, historique de navigation, historique de géolocalisation et bien plus encore !

Selon une étude réalisée par Médiamétrie pour le compte de la CNIL, 65% des personnes interrogées pensent que les données contenues dans leur smartphone ne sont pas protégées et pourtant 30% disent n’avoir aucun code de protection.

Or, savez-vous que le vol d’un mobile ne dure pas plus de 30 secondes et que 10 minutes suffisent pour casser le code à 4 chiffres qui protège vos données personnelles présentes dans votre téléphone portable ?

La géolocalisation, fusion entre le monde réel et le monde numérique

Vous êtes iciOpérationnelle depuis 1995, la géolocalisation fait désormais partie de notre quotidien. Cette technologie permet de remonter une position géographique réelle d’un objet ou d’un individu dans le monde du numérique à l’aide de coordonnées GPS (Global Positioning System). La géolocalisation sur smartphone et autres supports mobiles fait fureur pour les nouveaux services qu’elle offre autant pour les internautes que pour les professionnels du web. Toutefois, les données sont stockées et vos déplacements dans le temps et dans l’espace sont précieusement conservés.

Et vous, avez-vous une idée de ce que vous faisiez le 3 mars dernier ? Savez-vous que ceux parmi vous qui utilisent les services de Google tels que Gmail ou Google+ peuvent connaître cette information ? Et oui, Google enregistre tous vos déplacements ! Rassurez-vous, seules les personnes distraites n’ayant pas décoché la case qui autorise Google à mémoriser vos données se sont fait avoir.

Rendez-vous sur https://maps.google.com/locationhistory/ pour connaître votre sort !

L’empreinte digitale, meilleur mot de passe du monde ?

Empreinte digitale par Apple

Le nouvel Iphone et son capteur d’empreinte digitale

Déverrouiller son téléphone portable à l’aide de son emprunte digitale, c’est la nouvelle technologie que propose Apple sur son nouvel iPhone. Mais que fait la firme de nos empreintes ? À en croire un article publié par Spiegel, Apple partagerait toutes ses données avec la NSA (National Security Agency).

Alors, est-il vraiment utile de déverrouiller son téléphone portable à l’aide de données extrêmement sensibles, nos empruntes ?

LE PIRE EST-IL À VENIR ?

Google Glass, praticité, fun, expérience et… intrusion ?

la-1475418-fi-adv-google-glass-pds-02-jpg-20130809A peine commercialisées qu’elles font déjà parler d’elles, les lunettes à réalité augmentée de Google appelées Project Glass ou encore Google Glass suscitent un vif débat. Son principe réside sur la réalité augmentée. A partir des informations tirées du web et en fonction de ce que voit l’utilisateur, les Google Glass vous donnent toutes les informations sur votre environnement. Avec la commande voix et doigt, elles offrent également toutes les fonctionnalités d’un téléphone mobile (téléphone, sms, e-mail, heure, accès à la météo, photos, vidéos, applications, GPS, encyclopédie, etc…).

Que diriez-vous si des caméras de surveillance vous espionneraient sans cesse ? Êtes-vous prêt à porter des lunettes permettant à Google d’en savoir toujours plus sur vous ? Laisserez-vous les Google Glass surpasser les caméras de surveillance ?

La reconnaissance faciale débarque sur le web

reconnaissance-faciale-960x1024Capturer un parfait inconnu et découvrir son profil virtuel, autrement dit accéder à toutes ses données numériques présentes sur les réseaux sociaux ? Tel est le fonctionnement de NameTag, un logiciel de reconnaissance faciale imaginé par un américain du nom de Kevin Alan Tussy. Son fonctionnement est simple. La photo capturée est analysée puis soumise à un processus de comparaison de données hébergées par les réseaux sociaux (tels que Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, Pinterest, Google +, Tumblr…) ainsi que les sites de rencontres (pour le moment Américains : PlentyOfFish.com, OkCupid.com et Match.com).

L’application compte aller au delà d’une utilisation par les internautes lambda, puisque les Etats-Unis souhaitent en tirer profit, notamment pour relier les données des réseaux sociaux aux 450 000 fiches des délinquants sexuels enregistrés.

NameTag existe à l’heure actuelle en version Beta pour les premiers testeurs comme Google avec les Google Glass.

Quant à son lancement officiel, il est prévu pour le deuxième trimestre 2014.

Pouvons-nous nous attendre au pire ?

DES FRANÇAIS INQUIETS
DE LEURS DONNÉES PERSONNELLES

L’étude « Le premier baromètre de la vie privée des Français sur internet » réalisée par TNS Sofres pour Microsoft France avec RSLNmag.fr comme éditeur, montre que les français se disent majoritairement conscients du danger du numérique.

En effet, 75% d’entre eux sont inquiets des usages qui peuvent être faits par des tiers sur les données qu’ils mettent en ligne. Les plus soucieuses sont les femmes. Les cadres et les professions intellectuelles sont les moins inquiets de l’exploitation des ces informations puisqu’ils considèrent bien maîtriser leurs données et les outils grâce auxquels ils les mettent en ligne.

Et même si 82% des français trouvent qu’il est difficile de maîtriser les informations publiées, ils ne cherchent pas pour autant à s’en prémunir puisque seuls 4 % tapent régulièrement leur nom dans un moteur de recherche.

Pour ceux qui ne maîtrisent pas les outils, la seule façon d’y remédier est de réduire leur utilisation, diffusant ainsi moins d’informations personnelles sur internet.

LE WEB, UNE PRATIQUE DE MASSE

La multiplication des nouveaux usages liés au numérique a fortement contribué au libre accès à la vie privée des citoyens. Face à l’utilisation massive du web, les utilisateurs cherchent à inventer de nouveaux codes pour préserver leur intimité et leurs données personnelles.

Et vous, quelles sont vos règles pour préserver votre vie privée et vos données personnelles ? Pensez-vous que la vie privée sera amenée à disparaître ?

Claire Rogister

 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>