Nos régions ont du talent… Quand le Made in France fait vendre

Image à la une Made in France

Depuis 2011, on voit un phénomène se développer : le « Made in France ». Il y a encore quelques années les produits français étaient jugés ringards et peu attrayants, ils étaient dénigrés voire même rejetés. Mais la crise est passée par là, et produire en France est presque devenu mission impossible face à la concurrence des pays émergents. Oui, mais voilà, certaines entreprises françaises ont tenu bon et se sont accrochées pour défendre le patrimoine industriel français. Elles ont affirmé que le « Made in France » n’était pas un concept obsolète mais qu’au contraire il pouvait être prometteur. Pari tenu puisque les produits fabriqués en France sont devenus gages de qualités, de raffinement et d’authenticité pour le consommateur. Ce concept les a rendus beaucoup plus sensibles à la provenance des produits qu’ils consomment.

 

Les régions précurseurs du « Made in France »

produit en bretagneCertaines régions de France ont une culture très marquée et la revendique. C’est dans ce sens que certaines entreprises régionales ont décidé de mettre en avant l’origine de leurs produits en estampillant un logo qui porte fièrement les couleurs de la région, comme gage de qualité, d’authenticité. Les entreprises ont très vite compris l’intérêt de miser sur le « Made in région » comme outil de communication. De « Bravo l’Auvergne » à « Sud de France », en passant par « Produit en Bretagne », les exemples sont nombreux. Le fabriqué en France permet d’établir une relation de proximité avec le client et un attachement plus fort. Il valorise les produits et leurs donne un côté haut de gamme. L’association « Produit en Bretagne » par exemple, a été créée en 1993 et il cartonne avec une notoriété locale de 97%. Tout ceci présagait bien que le made in France deviendrait un jour un argument de communication.

 

pub made in alsace

 

Dès lors, on voit un florilège de dénominations apparaître (« 100% Made in France », « Fabriqué en France »…) mais sans réel fondement car aucune n’est contrôlée.

logo origine franceC’est face à ce constat que le député Yves Jégo présente en mai 2011 à l’Assemblée nationale un label qui distingue les produits d’origine française des autres : « Origine France Garantie ».  Pour obtenir le label, le produit doit respecter deux critères :

  • le lieu où le produit prend ses caractéristiques essentielles est situé en France
  • 50% au moins du prix de revient unitaire est acquis en France.

 

Élections présidentielles 2012 : l’élément déclencheur

Mais la « mode » du « Made in France » s’est vraiment développée en 2012, car le concept a été largement médiatisé, surtout pendant l’élection présidentielle. De François Bayrou à Nicolas Sarkosy en passant par François Hollande ils ont tous fait du « Made in France » un des arguments principaux de leur campagne et se sont disputés le concept.
En octobre 2012, Arnaud Montebourg enfonce encore plus le clou en réaffirmant son soutien au « Made in France » avec sa couverture du Parisien Magazine. Couverture qui a fait le buzz, sur laquelle on voit le ministre entouré de plusieurs produits français. Dès lors, le ministre devient la vitrine du « Made in France » et relance le débat sur la consommation de produits français.
La valeur de patriotisme est alors mise en avant, et le consommateur montre son esprit français en achetant made in France. Son achat est un acte engagé. Ils sont très nombreux à vouloir revaloriser le savoir-faire français. Selon, un sondage de 2013, ils sont 95% à penser qu’acheter « Made in France » s’apparente à un acte citoyen.
Une chose est sûre que ce soit les producteurs, les entreprises, les consommateurs ou les politiques, ils sont tous d’accord pour dire qu’il est primordial de promouvoir le « Made in France ».

 

montebourg le parisienmontebourg le parisien 2

 

Le « Made in France » à tout prix

Les marques ont bien compris qu’elles devaient à tout prix surfer sur cette tendance. Mettre en avant l’origine française de leurs produits permet aux entreprises d’affirmer leurs valeurs et leur savoir-faire, mais au delà de valoriser son image, la marque garantit qualité et excellence de ses produits aux consommateurs. Le « Made in France » est aussi un argument de taille en termes de vente et un outil de communication redoutable. Il est aussi un atout en interne car il permet de mobiliser les collaborateurs et d’attirer de nouveaux talents. En effet, les entreprises qui produisent en France voient leur coût augmenter et doivent donc se différencier autrement que par le prix, ce qui implique d’avoir une forte capacité d’innovation. Le produit français est devenu un produit à la mode, car l’identité française est au cœur de leur positionnement. On retrouve donc le drapeau tricolore sur le packaging, le logo ou sur les produits. Les marques usent de toutes les ruses pour faire apparaître le « Made in France » dans leur communication. En faisant référence à une période culturelle marquante pour la France, en ajoutant un élément tricolore au côté de la signature publicitaire comme le fait Moulinex, ou encore en se déclarant citoyen responsable comme les opticiens Atol.

 

 

Renault a été encore plus loin en taclant la marque Opel dans ses célèbres spots TV et sa « french touch ». Les exemples sont nombreux car toutes les marques essayent de surfer sur la tendance du « Made in France ».

 

 

 

Le « Made in France » il l’a testé pendant 1 an

canal 4

Le « Made in France » a tellement fait buzzer qu’un journaliste de Canal + s’est lancé le défi de consommer 100% français pendant presqu’un an et obtenir à terme le label Origine France Garantie.
Pari réussi mais pas toujours facile de s’habiller, manger, se meubler, se cultiver ou même se déplacer 100% français avec un salaire de 1 800€ par mois.  Le plus cher a été de s’habiller et se remeubler puisque le jeune garçon a été obligé de contracter un prêt. Le plus compliqué a été de dire adieu au réfrigérateur même s’il a réussi à trouver un congélateur français. Enfin, le jeune homme s’est très vite retrouvé perdu dans son supermarché. Il était obligé de lire toutes les étiquettes des produits et de décrypter tant bien que mal la multitude de labels qu’il existe. L’expérience lui a donc appris à prendre plus son temps au quotidien pour mieux consommer. À la fin du reportage, Arnaud Montebourg lui attribut la médaille du redressement productif, puisque le garçon a réussi à être labélisé avec ses 96,6% de produits « Made in France ». Preuve qu’une fois de plus la politique joue sur le concept du « Made in France » et le fait savoir.
Le reportage a été un carton pour Canal + car les audiences ont été au rendez-vous, et l’histoire a été largement relayée par les médias. Là encore, on voit bien que le « Made in France » fait vendre quelque soit le secteur.

 

 
 

Un consommateur de plus en plus perdu

BICMadeinFrance_annonceentreprises-administrationsLe « Made in France » a cependant ses limites. En effet, la large communication sur le concept par les politiques et repris par les médias, peut parfois le décrédibiliser et agacer le consommateur, pourtant séduit par l’idée. Certes le consommateur aime les labellisations mais se retrouve très vite perdu face à la multiplicité des références qui ne cessent de fleurir. En effet, les marques ont bien compris l’astuce et n’hésitent plus à utiliser à outrance les drapeaux français, les slogans soigneusement choisis, les auto-proclamations et terminologies floues sur le packaging  (« élaboré », « cuisiné », « valorisé »….). Le seul label indépendant qui existe est bien « Origine France Garantie » mais les autres terminologies et déclinaisons échappent à tout contrôle et c’est bien là que le bât blesse.

  

Haagen_Dazs

 

Que faut-il penser de la communication qui entoure le concept du « Made in France » ? Le seul intérêt des entreprises serait-il seulement de se positionner sur un segment porteur ? Les consommateurs vont-ils continuer à plébisciter le savoir-faire français ?

Affaire à suivre…

 

 

Candice, 25 ans, je suis passionnée par la communication corporate et ce ne sont pas mes camarades qui diront le contraire puisqu'on aime bien m'appeler miss SNCF tellement je suis corporate avec mon entreprise ! Originaire du 64 j'aime revendiquer les valeurs qui me viennent de là-bas et font de moi une personne singulière. Si vous voulez en savoir plus sur moi n'hésitez pas à visiter ma page Linkedin

1 comment

  1. LORTIE   •  

    Si tous les français pouvez lire cette page et mettre en pratique la consommation « Made in France » de nombreuses PME pourraient survivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>