La course pour le run

Nike-Night-0513-08

Oubliés les termes jogging, footing… Il faut désormais dire Running ! Chaque semaine, ce sont 5,9 millions de Français, dont un tiers de filles, qui chaussent leurs baskets.

Les raisons ? Sport pas cher, accessible à tous, et surtout un bon moyen de s’aérer les poumons, et l’esprit…

Oui, mais ça, ce n’est pas de nouveau. Ce qui a changé, ce sont les codes : on recherche des tenues plus techniques et plus fashion depuis que la modosphère a autorisé le port de la basket en toutes circonstances,  on s’aide des meilleures applis pour s’entrainer, on s’inscrit à des courses toujours plus funs les unes que les autres et on partage ses performances sur facebook,… Courir est devenu un mode de vie, voire même un art de vivre.

Puisque le running est cool, le run est IN, les marques s’invitent sur cette nouvelle piste où la compétition s’annonce rude…
Décryptage.

1.     L’équipement

Oubliés les vieux caleçons, les joggings en molleton et les baskets neutres. Désormais, le run est fashion : des couleurs fluos, de beaux imprimés, et des baskets assorties à son haut. La néo-runneuse travaille son style et ça se voit. Si certaines marques sont historiques dans le secteur du running, Asics, Mizuno, New Balance… D’autres plus généralistes ont bien compris qu’il y avait là un filon à prendre. Nike, par exemple, a largement développé sa gamme, en mêlant avec brio la technicité des textiles, à l’élégance des vêtements. La technicité, parlons-en. Parce qu’elle ne veut pas passer pour une simple joggeuse du dimanche, la runneuse a des vêtements techniques : un collant qui élimine la transpiration, un maillot qui contrôle la température, offrant une sensation de chaleurs ou de fraîcheur selon les besoins, une veste qui protège des intempéries mais avec des aérations aux bons endroit, et des baskets qui parlent légèreté, maintien, amorti, aération souplesse…

Envie de tester? Nike a ouvert en décembre dernier à St Michel sa boutique spécialisée et propose quelques services inédits : Conseils de pro et analyse de votre foulée, découverte des dernières technologies et service de locker pour déposer vos affaires et partir courir.

Le nike store running de St Michel

Le nike store running de St Michel

 

2.     Les applis

Il existe une multitude d’applis pour accompagner le runneur, pour qui le smartphone est devenu le meilleur allié. Petit tour d’horizon des applis les plus in.

Run KeeperAdoptée par plus de 7 millions d’utilisateurs, Run Keeper est la plus connue. En séance d’entrainement ou en course, elle vous permet de savoir votre vitesse par kilomètre, la distance parcourue, la durée et votre rythme actuel et, en fin de course, un bilan kilomètre par kilomètre.
Dans le même esprit training, mais un peu moins technique, Nike est toujours là avec son appli Nike + Running  qui vous informe des calories perdues, vous balance votre « powersong » dans les oreilles quand vous commencez à flancher, affiche vos exploits sur facebook et vous applaudit quand un ami like votre statut. Attention, c’est aussi l’appli qui vous montre que vous êtes à la traine sur vos amis ! Susceptibles s’abstenir !

Et puis si vous êtes de ceux pour qui la musique ne suffit pas à oublier la douleur, l’appli Zombies, Run ! est faite pour vous puisqu’elle met des zombies à vos trousses. Un vrai film d’horreur dans vos oreilles, un jeu, puisque vous devez relever des défis sur le parcours, bref, on en oublierait presque l’effort !

 

3.     Les courses

Vous voilà équipé(e), connecté(e), il s’agit maintenant de faire de vraies courses !

Je pourrais vous parler du marathon de Paris, que dis-je, du Schneider Electric Marathon de Paris puisque le géant énergétique est devenu partenaire titre l’année dernière. Une vraie compétition, un événement médiatique, le marathon de Paris est une piste sur laquelle les marques se bousculent pour être partenaire ou fournisseur officiel. Les 39 115 coureurs qui ont franchi la ligne d’arrivée dimanche dernier ont donc pu voir sur le parcours les soutiens de Nissan, Samsung, Caisse d’épargne, Air France, Powearde, etc…

Mais si vous n’êtes pas encore prêt pour un marathon ou un semi, si « avoir l’esprit de compétition » n’est pas l’un de vos traits de caractère dominant, ne vous en faites pas, il y a aussi des courses faites pour vous. D’autres marques ont choisi de laisser de côté la performance athlétique, ou plutôt de la faire oublier au profit de l’expérience.

Nike, une fois encore, est présente avec la course We Own The Night (WOTN pour les initiées), dont la deuxième édition aura lieu le 8 juin prochain. Une course de 10 km, 100% filles, avec  un parcours plein de surprises avec de nombreuses animations alliant musique, jeux de lumières, design… en bref la WOTN est fun et stimulante. Mais Nike offre aussi des RDV training nocturne, les 4 semaines précédant la course. Pour la première édition, ces séances ont conduit les runneuses à l’Opéra Garnier, sur les toits parisiens, et les ont régalées avec des encas réalisés par le chef Thierry Marx. Une vraie aventure donc, qui, pour couronner le tout, reverse 5€ à l’association Sports sans frontières.

Les courses « expérientielles » fleurissent, et avec elles, les marques développent leur stratégie de partenariat. C’est le cas par exemple de Lipton avec The Color Run, une course de 5kms qui vous couvre de poudre colorée au fur et à mesure que les kilomètres défilent, ou de  SFR avec la Flash Run, un 5kms au son de DJ Live.

The Color Run

 4.     La communauté

Il paraît qu’une fois l’expérience de la course vécue, l’envie de recommencer, de s’entrainer de plus belle et l’envie de partager ses séances d’entrainement est plus forte encore. Les applis aidant, vous courez connecté est c’est ainsi qu’une communauté de runneurs se créée. Près de la moitié des coureurs (41%) utilisent les médias sociaux et 22% de runneurs font partie d’une communauté sur internet. Là encore, c’est un couloir pour les marques, comme la caisse d’épargne, qui a développé le portail communautaire Esprit Running (9% des inscrits sur une communauté). Il permet de partager ses parcours, ses courses, d’échanger sur ses programmes d’entrainement, de recevoir des conseils nutritionnels avisés, bref une vraie communauté de spécialistes. Vous pourrez aussi trouver un partenaire d’entrainement via les communautés Adidas Running Partner, Jefaisdusport, ou encore cleec.

 

Alors, le running est-il un phénomène de mode ou un engouement durable ? En tout cas, les marques, sorties du secteur du sport, sont nombreuses à y croire et à s’engager sur ce terrain.
Et vous ?
Prêt ? alors chaussez vos (belles) baskets, connectez-vous et runnez !

Etudiante en M2 365° à l'ECS Paris, après un DUT info-com, une licence pro évènementiel et un M1 RP - Event à l'ECS Paris. Ma passion pour la communication et le sport m'a amenée à réaliser 2 stages et 1 CDD à la Fédération Française de Tennis en tant qu'assistante relations publics. Après avoir vécu 2 éditions de Roland-Garros, et une du BNP Paribas Masters, j'ai souhaité découvrir un autre versant du sport business : les médias. Je me prépare donc en ce moment au métier de chargée des relations publics (presse et consultants) chez Eurosport. Pour en savoir plus et/ou pour me suivre : Twitter - Linkedin - Viadeo

1 comment

  1. Dormoy   •  

    Très belle présentation du running!on se rend compte qu on est toutes les mêmes!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>