James Bond, séducteur de marques depuis 1962

Venice-Cardigan

De l’art du placement de produit dans James Bond Les films de James Bond sont un cas d’école lorsqu’il s’agit du placement de produit. Il faut dire que l’œuvre de Ian Flemming semblait prédestinée à une récupération commerciale tant l’écrivain était adepte du name dropping… Lorsque James commande un verre, c’est une Vodka Martini (au shaker pas à la cuillère) ou une coupe de champagne Bollinger, il fume des Dunhil, roule en Aston Martin, porte une Omega. Ces quelques noms font maintenant parti intégrante de l’univers de l’agent secret. De nombreuses marques se bousculent afin d’associer leur image à celle de
Poursuivre la lecture

La course pour le run

Nike-Night-0513-08

Oubliés les termes jogging, footing… Il faut désormais dire Running ! Chaque semaine, ce sont 5,9 millions de Français, dont un tiers de filles, qui chaussent leurs baskets. Les raisons ? Sport pas cher, accessible à tous, et surtout un bon moyen de s’aérer les poumons, et l’esprit… Oui, mais ça, ce n’est pas de nouveau. Ce qui a changé, ce sont les codes : on recherche des tenues plus techniques et plus fashion depuis que la modosphère a autorisé le port de la basket en toutes circonstances,  on s’aide des meilleures applis pour s’entrainer, on s’inscrit à des courses toujours plus funs
Poursuivre la lecture