Libé, Une descente aux enfers

Les actionnaires de Libération ont annoncé leur ambition de vouloir faire du journal « un réseau social, créateur de contenus  sur une large palette de supports multimédias (print, vidéo, TV, digital, forums, évènements, radio, etc.) », provoquant le scandale de la rédaction Les salariés de Libération s’en sont pris directement aux actionnaires et se sont appropriés la Une du Journal. « Nous sommes un journal, pas un restaurant, pas un réseau social, pas un espace culturel, pas un plateau télé, pas un bar, pas un incubateur de start-up… » ont titré le samedi 8 février, qui crie sur cinq pages
Poursuivre la lecture

4 CONSEQUENCES DE L’ERE DIGITALE SUR L’ERE CULTURELLE

Une pub composée d'un tweet

Il fut un temps où le journaliste avait une réelle crédibilité, il fut un temps où le critique cinématographique avait une réelle force de prescription, il fut même un temps où le Président de la République et les ministres étaient respectés et incarnaient la puissance d’un Etat ! Mais ça, c’était avant (sans volonté aucune de plagier l’accroche Krys). Aujourd’hui, Facebook et ses « Likes » sont entrés en jeu, tout comme Twitter et ses influenceurs, ou encore WordPress et ses bébés-journalistes que sont les blogueurs. Et ils ont réellement révolutionné les règles du jeu, au point aujourd’hui de totalement remettre en
Poursuivre la lecture

Musique : le retour en grâce des vidéo-clips !

Pharell Williams et son clip de 24heures

Nous ne le pensions disparu des écrans au début des années 2000, le clip vidéo explose en ligne ! Kanye West à moto, Beyoncé et ses dix-sept vidéos, Miley Cyrus et son gros boulet ou encore Pharrell et ses 24 heures de bonheur : on n’a jamais autant entendu parler des « promo videos » comme on les appelle au pays de l’oncle Sam. Et vous passerez presque pour has-been si vous avez manqué le dernier de clip de Rihanna et Shakira ! Et si le clip sauvait l’industrie du disque ? Si la qualité musicale du titre reste le sésame du succès des «clips vidéos» comme
Poursuivre la lecture

DE LA JEUNESSE A LA MATURITÉ MÉDIATIQUE

Sans titre

  Si on vous demandait de citer le nom de la star la plus médiatisée de l’année 2013, qui proposeriez-vous ? -       « NABILLA ! NABILLA ! NABILLA ! » -       « Oh, non ! Pitié ! Pas elle …! Je ne qualifierai pas Nabilla de Star, mais plutôt de sujet principal de toutes les pensées fantasques de près de la totalité des hommes. »   Cherchez encore ! C’est une fille, une ancienne comédienne qui a connu toutes les transformations capillaires possibles (blonde, brune, châtain foncé, court, long, mi-long, etc.). Elle est jeune et maintenant célibataire à cause de ses multiples frasques médiatiques. Alors, alors, une petite idée ?     Quelques
Poursuivre la lecture

A VOUS LA PAROLE

  L’entreprise doit composer avec les nouveaux outils Les organisations sont de plus en plus soucieuses de leur réputation parce qu’elles ne peuvent plus projeter l’image qu’elles se sont soigneusement constituée. De plus, elles ne sont plus les seules à prendre la parole. Aujourd’hui avec les réseaux sociaux la construction se fait par tous et de manière instantanée. Voilà de quoi inquiéter les marketeurs et communicants, étant donné qu’aucun code de déontologie ou d’éthique incombe aux internautes. Les professionnels doivent désormais veiller à la transparence de la communication « top down » mais aussi protéger la société des effets de la malveillance
Poursuivre la lecture

La Guerre froide 2.0

« Il vaut mieux faire dire que dire », encore faut-il que ce que les consommateurs rapportent de votre marque soit valorisant. Et les prescripteurs de marques sont aujourd’hui légions dans la sphère publique. La notoriété d’une marque peut même être jugée en fonction de « la petite armée » qu’elle fédère autour d’elle. Le profil type de l’ambassadeur est à chercher du côté d’ « Apple » qui exerce un pouvoir presque mystique sur ses fans. Aussi compétents et passionnés que Steve Jobs l’était, les « Apple addicts » représentent pour la marque californienne une force de frappe gigantesque.
Poursuivre la lecture

Quand notre ADN surf sur le Web

google-centre-stockage

Ce sentiment d’être espionné ne vous a-t-il jamais traversé l’esprit ? Essayons de comprendre comment et pourquoi les réseaux sociaux, ces géants américains se servent-il de nos données personnelles et s’il existe des moyens de lutter contre cette pratique. L’inquiétude est parmi nous et pourtant nous continuons à faire comme si de rien n’était. Soyons réalistes,  se passer d’internet en 2014, c’est tout simplement IMPOSSIBLE !   Cependant, il reste des moyens de se protéger contre cette atteinte à la vie privée afin de ne pas nous retrouver sur la prochaine campagne publicitaire d’une marque en Ouzbékistan ou de se découvrir
Poursuivre la lecture