Coca-Cola Light : une marque 100% féminine

untitled

Les filles, ce billet est pour vous ! Soyons honnêtes… Qui n’a jamais bloqué sur la publicité de Coca-Cola Light? Avec ce beau jardinier qui nous offre un vrai spectacle pour les yeux! La première publicité diffusée en France était en 1994 et mettait en scène un ouvrier au physique de rêve qui faisait l’émoi des femmes employées de bureau à leur pause de 11h30. Le spot s’intitulait donc  la « pause Coca-Cola Light », à l’époque ce spot a bousculé les codes en inversant les rôles jusqu’alors attribués à chaque sexe et a marqué un vrai tournant culturel. Ce qui explique
Poursuivre la lecture

Les objets connectés de nouveaux outils de communication

Tesco en Corée du Sud

Les objets connectés ont fait le BUZZ du 7 au 10 janvier 2014 à Las Vegas, lors de la 48ieme  édition du « Consumers Electronics show ». Lors de cette édition, étaient présents : thermostats, brosses à dents, réfrigérateurs, balances, baignoires, lampes… Désormais toute la maison ce pilote à distance, équipée d’un smartphone. Du bureau, on peut commencer à faire couler son bain chaud.  Les objets connectés sont un marché porteur, qui englobe de nombreuses parties prenantes. Ce secteur ouvre des portes à de nombreux acteurs, des petits comme des géants. Cette maison connectée intéresse tout le monde, « la domotique », « les neoobjets », « les
Poursuivre la lecture

Pour ou contre les réseaux sociaux au sein des grandes entreprises ?

Aujourd’ hui, l’ émancipation des réseaux sociaux ont obligé et convaincu les marques à communiquer davantage sur la Toile.  En tête de liste, nous nous attarderons donc sur  … Facebook & Twitter ! De plus en plus de monde est confronté à l’engouement des réseaux sociaux, c’est pourquoi les marques ont compris leur intérêt  à y être présents. Facebook  & Twitter représentent-ils un véritable levier de communication ou un simple phénomène de mode ?   De nos jours, il est vrai que pour les marques, Facebook et Twitter sont 2 vecteurs de communication très puissants sur Internet. Ils favorisent une totale
Poursuivre la lecture

Une fin d’année personnalisée

Les dernières cloches de fin d’année ont sonné, les cadeaux ont été distribués, les sapins se retrouvent sur les trottoirs ternes de toutes les villes de France et la difficile reprise est annoncée pour les petits et les grands, mais également pour les marques. Les fêtes de fin d’année ont, comme à leurs habitudes, offert de jolies campagnes de communication. Le seul problème ? Les fêtes reviennent tous les ans et il apparaît difficile pour les marques d’innover, de se renouveler et de se démarquer en utilisant constamment les mêmes codes.  Avant d’axer leur communication sur l’Epiphanie, dernier coup d’œil sur
Poursuivre la lecture

MES résolutions 2014: Menteuse(eur).

fail

  En cette matinée du 2 janvier, je me réveille avec l’impression que des travaux sont en cours dans mon lobe temporal droit et je m’entends prononcer cette fameuse phrase connue de tous « en 2014, je ne bois plus une goutte ! ». Comment choisissons-nous nos bonnes résolutions pour l’année à venir ? Et pourquoi les prenons nous quand même en sachant qu’on ne les respectera pas plus d’une demi-semaine ? Au commencement, les résolutions vont de pair avec la nouvelle année car chaque mois de décembre se déclenchent 2 phénomènes récurrents : Qu’ai-je fait cette année ? vite, je dois faire mon BILAN !
Poursuivre la lecture

Rétrospective 2013 et enjeux 2014

31 décembre 2013, l’heure est au bilan. Année galère ou année progrès ? Année passagère ou année charnière ? 2013, l’année qui a vu un couple de même sexe se marier pour la première fois en France, l’année qui a vu un nouveau pape, qui a pleuré la mort de Nelson Mandela, et fêté la naissance du Prince Georges. Ces événements ont marqué l’actualité et ont été une nouvelle occasion pour les marques de communiquer. Revenons sur ces temps forts, détournés ou simplement utilisés par de nombreuses marques. DÉTOURNEMENTS ET PARODIES On le sait, c’est le terrain de jeu favori de l’une
Poursuivre la lecture

CHRISTMAS BRANDING : Noël 2.0 pour les marques

Noel_google2

A l’heure où le père Noël s’apprête à livrer les cadeaux dans sa hotte, le cabinet Brand Finance, spécialiste de la valorisation des marques, estime que celle du Père Noël vaudrait 1600 milliards de dollars. Soit plus de trois fois la capitalisation boursière d’Apple. La Fevad (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance) prévoit quant à elle une estimation des dépenses sur Internet proche de 10 milliards d’euros durant les fêtes de Noël soit un montant total sur l’année 2013 de plus de 50 milliards d’euros dépensés par les Français. De quoi donner envie aux marques de se
Poursuivre la lecture