Me, My selfie and I

j

Le selfie kézako?

“Selfie: une photographie que la personne a pris elle-même, généralement prise avec un smartphone ou une webcam et téléchargée sur un média social.” Ce phénomène est mondial. Aucune catégorie d’internautes ne lui échappe : de Monsieur et Madame tout le monde aux stars aux millions d’abonnés sur Twitter, en passant par les personnalités politiques.

barack

 

Un phénomène mondial:

Tout le monde s’y met, le selfie a dépassé les frontières des réseaux sociaux et est devenu un réel outil de communication pour les leaders du monde entier. Et même si elles ne le font pas de leur plein gré, les personnalités se retrouvent parfois dans un selfie malgré elles comme cela a été le cas pour le Pape François en Août dernier.

Capture d’écran 2014-03-13 à 14.15.54

Le journal Sud-Africain Cape Times a d’ailleurs su surfer sur la vague du selfie en illustrant son slogan : « Vous ne pouvez pas être plus proche de l’information » avec des photographies historiques célèbres retouchées. Ici on peut voir Jackie Kennedy faisant un selfie presque vrai…

j

Un chiffre pour convaincre les plus perplexes : 56 millions. C’est le nombre de photos partagées sur Instagram, avec le tag #selfie. Et enfin la consécration est arrivée par l’illustre Oxford English Dictionary qui a choisi le terme « selfie » comme »mot de l’année 2013″. En revanche,  si le mot a fait son entrée l’an dernier dans le dictionnaire, ce n’est pas pour autant que le selfie est une nouveauté. Bien au contraire, l’autoportrait ne date pas d’hier, il était pratiqué par des artistes comme Van Gogh ou encore Frieda Kahlo. La démarche était bien évidemment artistique mais également pratique car les artistes avaient besoin de se faire connaître et reconnaître.

f

La nouveauté, c’est que désormais on peut mettre un nom  sur ces fameux autoportraits. Les selfies ont fait leur apparition durant les années 2000 et avaient pour support les appareils photo numériques. À ce moment là, l’internaute fait des selfies mais plutôt pour alimenter ses premières photos de profil. Il faudra attendre 2010 et l’arrivée d’une innovation technologique majeure : la création d’un objectif à l’avant de l’iPhone 4. Apple contribue donc au retour retentissant du selfie. Durant la même année, l’application Instagram fait son apparition et devient rapidement « The place to take a selfie ».

Le phénomène est si important que des réseaux sociaux se créent autour de lui. Les célebrités participent à la promotion du selfie et vont même parfois plus loin. C’est d’ailleurs le cas de Justin Bieber qui a investi récemment 1 Million de dollars dans un réseau social consacré aux selfies.      « Shots of Me » disponible sur l’Apple Store depuis le 13 novembre. Le réseau social  a pour ambition  de concurrencer le géant Instagram. L’application financé par le chanteur a d’ailleurs été si médiatisé qu’elle a totalement eclipsé la sortie de la première appli de ce genre nommée: “Selfie”.

Le Selfie des Oscars et Samsung :

o

Si je vous demandais qui étaient les grands gagnants de la cérémonie des oscars vous citeriez sans doute Matthew McConaughey  ou encore Cate Blanchett. Mais le grand gagnant de cette cérémonie en terme de retombées médiatiques et sans nul doute Samsung. D’après certains experts, Samsung a peut-être réalisé un des plus gros placement de produit. Après avoir été partagé plus de 3 millions de fois sur Twitter, ce selfie a réussi a battre le record détenu jusque ici par Barack Obama annonçant sa réélection à ses followers avec une photo de lui enlaçant son épouse.

En réalité, ce qu’il faut savoir c’est que Samsung était partenaire de la cérémonie. La marque aurait demandé contre 18 millions de dollars, cinq minutes de prime time. Le contrat comprenait également du placement de produit. Cela expliquerait donc la raison pour laquelle Ellen DeGeneres n’ait utilisé le Galaxy Note 3  seulement devant les caméras, mais qu’elle soit revenue à son iPhone une fois dans les coulisses.

Une belle opération commerciale donc, plutôt qu’un geste spontané. Mais bravo cependant à Ellen DeGeneres pour avoir réussi à intégrer le Galay Note 3 de manière aussi astucieuse.

Selfie & the City:

Au delà du coté ludique du selfie ou des avantages commerciaux que peut en tirer une marque, comme expliqué précédemment. Quelle signification  peut-il bien avoir? Que dit-il de nous sur le plan sociologique?

Le projet SelfieCity a tenté de répondre à ces interrogations en explorant les différences culturelles entre les pays dans la manière de prendre un selfie. Comment? En passant en revue  3000 selfies postés sur Instagram puis en regroupant 656 000 clichés publiés sur Instagram à Moscou, New York, Sao Paulo, Berlin et Bangkok sur une durée de huit jours en décembre 2013, pour n’en garder au final  que 640 selfies pour chaque villes. Les résultats cassent d’ailleurs certaines idées reçues sur le fameux auto-portrait. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer seulement 3 à 5% du contenu visuel posté sur Instagram représente des selfies. Autre résultat, les femmes se prêtent plus volontiers à l’exercice que les hommes dans la capitale russe. Cependant, lorsqu’un homme fait un selfie il est obligatoirement plus vieux avec une moyenne d’âge supèrieur à 30 ans.

SelfieCity nous apprend également que les femmes, les Brésiliennes en particulier, sont très expressives sur leurs selfie, en prenant par exemples des poses sensuelles. L’expérience nous confirme que c’est par les jeunes que le selfie reste le plus pratiqué avec la moyenne d’âge la plus basse pour Bangkok 21 ans, et NewYork pour la plus élevée 25 ans.

Hormis, des résultats relativement attendus, l’étude fait une revelation très intéréssante: le selfie s’avère être un révélateur du bonheur des peuples. SelfieCity a constaté beaucoup plus de visages souriants à Bangkok (0,63 sourire en moyenne par pose) et Sao Paulo (0,64) qu’en Russie.

Alors, le selfie: effet de mode ou tendance durable?

Difficile de répondre à cette question, mais ce qui transparaît de manière récurrente des différents éléments évoqués dans cet article est que le selfie, malgré le buzz dont il fait l’objet actuellement n’est pas un fait nouveau. C’est simplement un phénomène qui se réinvente sous des formes et des usages directement liés à l’époque à laquelle on vit. Les individus le réinventent et se le réapproprient pour exprimer des sentiments aussi profonds que futiles. Finalement le selfie est lui même un reflet, celui des tendances d’une société à un instant T.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>