Quand les marques ne savent plus quoi faire pour Noël

Capture d’écran 2012-12-20 à 10.25.50

Les fêtes de fin d’année sont un moment particulier de créer du lien et nous nous sommes penchés sur les nouvelles propositions de marques pour cette année… L’originalité est-elle au rendez-vous ?

« Cher Père Noël : Cette année j’ai été bien sage, j’ai bien étudié ma cible de consommation, j’ai fait des études de marché et mêmes des sondages pour prendre en considération les besoins de mes clients. J’ai fait de la veille, sans pour autant voler les idées de mes concurrents ! En cette période de Noël j’essaye même d’organiser des actions pour entretenir le lien avec ma cible.

Après tous ces efforts, Cher Père Noël si en échange tu pouvais m’apporter d’une part du chiffre d’affaires et d’autre part la satisfaction de mes clients, je t’en serais très reconnaissant …

Merci d’avance, une marque dévouée… »

Si le Père Noël existait, la communication se passerait sûrement comme cela. Malheureusement ce n’est pas le cas ! En période de fêtes celles-ci doivent redoubler d’efforts et d’inventivité afin de surprendre leur cible.

En effet, les fêtes de fin d’année sont un moment particulier pour créer du lien, nous nous sommes donc penchés sur les nouvelles propositions des marques pour cette année… L’originalité est-elle au rendez-vous ?

Le grand classique revisité : le calendrier de l’avent.

Certains d’entre vous ont sûrement déjà commencé à ouvrir les petites cases tant convoitées dans l’attente de la date fatidique. Certaines marques et sites internet se mettent aujourd’hui à la page et se sont concentrés sur l’objet qui a accompagné nos fêtes d’enfants : le calendrier de l’avent.

Du concret !

Pourquoi les calendriers ne seraient-ils destinés qu’aux enfants? Master of malt: Calendrier pour adultes. Cette marque propose un calendrier de l’avant avec 3cl d’alcool écossais chaque jour à la place du  traditionnel petit chocolat. Une manière originale de lutter contre l’overdose de calories, de casser la routine, et de découvrir les différents produits de la marque. A ouvrir avec modération bien-sûr !   

La célèbre marque de petits bonshommes, Playmobile,  à elle aussi voulu profiter de cette période de fête pour mettre en œuvre un calendrier qui offrirait chaque jour avant Noël non pas quelque chose à déguster mais un jouet. Une manière astucieuse pour la marque de recruter de nouveaux clients, en donnant aux enfants l’envie d’agrandir leur collection en achetant le reste de la gamme.

Passons du côté virtuel de la force

Beaucoup de marques et sites internet profitent de la tendance web pour proposer une version numérique du célèbre calendrier. Le concept est vraiment pas mal : Pousser les fans, prospects, clients à venir quotidiennement sur un site dédié pour ouvrir la case du jour et gagner cadeaux, réductions, promotions… !

Sur ce point, au-delà des très classiques Gü, Pringles ou Franck Provost qui nous proposent une application Facebook et un calendrier hébergé sur le site, nous avons la chance d’avoir l’initiative très BadBoy de Jean-Paul Gauthier !

Le Noël porno chic de Jean-Paul Gauthier

Ce calendrier garde l’esprit Gauthier. Ce dernier, déguisé en Père-Noel en kilt vous propose d’ouvrir les cases… Tout l’imaginaire va de jeu en animation pour se pervertir et se laisser aller à un tendre porno-chic selon les règles de l’art gauthien.

évidemment, le dispositif web a suivi et nous nous dans un monde sombre, chic et plein de luxure…Le monde de JPG en somme !

Celles qui en profitent pour se démarquer

Quand le réel se combine au virtuel !

La collaboration entre Disney et les Galeries Lafayette est particulièrement forte cette année. Les vitrines du célèbre magasin, qui sont l’attraction de fin d’année des enfants en quête de rêve, se sont parées des robes des plus belles princesses Disney. Noël étant traditionnellement marqué par la sortie du dessin animé de l’année.

Allant plus loin, Disney a lancé cette année le conte interactif via Facebook ! En effet, les familles sont invitées à s’investir et à prendre leur plume pour faire évoluer l’histoire.

Chaque jour, un jury délibérera afin de sélectionner la meilleure suite de l’histoire, parmi toutes les propositions reçues, et celle-ci pourra être découverte dès le lendemain sur le site et mise en image.  Au bout de 3 semaines, le 21 décembre, le dernier chapitre de l’histoire sera écrit et révélé. 

Les agences ne sont pas en reste

Qu’y a-t-il de mieux que de profiter de cette période pour mettre en avant un savoir-faire créatif ? C’est pourquoi les agences nous ont toutes faites des propositions pour cette fin d’année.

Australie nous propose donc un calendrier de la fin du monde.

Tous les jours, un super calendrier pour tous les amoureux du net qui veulent y revivre leurs plus grands moments (le dieu d’internet, ou encore un retour sur cette fan qui pleure pour défendre sa star préférée : Brithney Spears…)

Havas Event a prit l’habitude de nous offrir un morceau de musique par jour. Depuis l’année dernière, l’agence offre chaque jour à qui le veut un morceau de musique de son choix. L’occasion pour les curieux de découvrir de nouveaux groupes et les coups de cœur de l’agence !

Sans oublier les célèbres vœux virtuels de l’agence Publicis. Un bon moyen pour elle de faire passer un double message. Ses vœux de bonne année d’une part, et sa capacité à être créative et inventive d’autre part. En effet, durant ces vœux nous allons de surprise en surprise. La vidéo est 100% interractive et le président réagit à chacun de nos gestes. N’hésitez pas à l’éssayer vous-mêmes !

Chaque marque essaye à sa manière de se démarquer durant cette période. Avec pour chacune différents objectifs : Notoriété, image, trafics, augmentation des ventes. Certaines le font avec plus ou moins d’originalité et de créativité. Internet et surtout les réseaux sociaux ont également fortement favorisé cet essor. Le marketing se veut aujourd’hui participatif, et Noël avec ses valeurs de partage, de plaisir, de joie semble la période la plus propice à ce genre d’opérations spéciales. En effet les individus en recherche de présents, sont beaucoup plus attentifs aux offres, et aux promotions à ce moment-là.

Mais attention cela peut engendrer un certain « raz le bol » de la part d’individus qui estiment que les marques sont parfois trop intensives durant cette période. Elles se servent des fêtes de fin d’année en se cachant derrière de belles opérations pour mieux vendre leurs produits. Ce qui peut parfois mener à l’effet inverse que celui escompté. Savoir ne pas trop en faire.

Mais qu’importe, Noël sait être un peu coquin, et ce n’est pas la mère-Noël qui nous contredira ! ;-)

Alexia Saint-Cloud
Kawthar Raji

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>