Mais à qui revient le trône ?

6a010534a85cc1970b01a511044f54970c

 

 

Le jeudi 16 janvier ont été publié les chiffres des villes les plus visitées dans le monde.

Selon l’étude menée par London & Partners (l’agence de promotion de la capitale britannique), la ville de Londres arriverait devant Paris avec un total de 16 millions de visiteurs cette année contre 15,9 millions pour la ville des amoureux.

A Paris, cette nouvelle a eu l’effet d’une bombe. C’est le quotidien français Le Figaro qui a lancé les hostilités en annonçant la nouvelle via un article posté le 16 janvier et largement relayé sur les réseaux sociaux (avec plus de 1000 retweets). La candidate à la Mairie de Paris, Nathalie Koscuisko-Morizet a également partagé cet article et réagit  en affirmant que la ville de Paris « méritait mieux qu’une attractivité en perte de vitesse ».

Figaro_Paris N KoMo

 

Car la ville de Paris mène depuis des années une stratégie de séduction auprès des visiteurs étrangers et n’admet pas que la plus belle ville du monde puisse arriver en seconde position.

Les parisiens ont également régit à cette nouvelle en affirmant que les méthodes de comptage utilisées ne sont pas les mêmes à Paris et à Londres.

En effet, London & Partners compte géographiquement le grand Londres, soit la ville de Londres et ses alentours, ce qui équivaut à Paris et sa grande couronne. Première faille. A l’inverse, la méthode parisienne ne compte que Paris intra-muros et exclut sa petite couronne.

Si Paris avait appliqué la méthode britannique, Londres n’aurait définitivement pas fait le poids.

N’oublions pas que la grande couronne parisienne compte plusieurs sites touristiques comme le Château de Versailles qui a attiré près de 4 millions de visiteurs par an et les parcs d’attractions Astérix et Disneyland Paris (avec 16 millions de visiteurs en 2012)

L’agence londonienne est fière de ses chiffres et les argumente par 4 événements majeurs :

 

-       Le mariage du Prince William et de Catherine Middleton : A la date du 29 avril 2011, le prince William et sa fiancée Catherine Middleton se disent « oui » devant plus d’un milliard de personnes grâce à la retransmission live de la cérémonie. En plus de la population anglaise,  pour qui être présente lors d’un tel événement est primordial, nombreux sont les touristes étrangers qui ont fait le déplacement pour assister et voir de leurs propres yeux cette union. Le couple princier dispose d’un fort capital sympathie auprès de la population mondiale et étrangère. Certaines jeunes femmes s’identifient à Kate Middleton en s’imaginant vivre elles aussi le fameux conte de fées. Mais la Duchesse de Cambridge est surtout appréciée pour son implication dans de nombreuses causes humanitaires comme l’était sa regrettée belle-mère, la princesse Diana.

Mariage-du-Prince-William-et-de-Kate-Middleton-voila-a-quoi-ressemble-leur-gateau-!-Miam_portrait_w674

-       Le jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II : suite au décès de son père le Roi Georges VI, Elizabeth II est montée sur le trône le 6 février 1952 et a été couronnée à la date du 2 juin 1953. Une soixantaine d’année plus tard, il est temps de célébrer son jubilé de diamant. Afin de marquer le coup, une pléiade d’artistes est conviée à venir fêter dignement cet événement parmi lesquels Paul McCartney, Elton John, Grace Jones, Tom Jones ou encore Robbie Williams. La soirée du 4 juin 2013 a rassemblé environ 250.000 personnes devant le Palais Royal de Buckingham sans compter les 10.000 personnes tirées au sort qui ont pu déjeuner sur la pelouse de Buckingham Palace.

698630-elisabeth-montee-trone-6-fevrier

 

-       Les jeux Olympiques d’été 2012 : L’événement sportif a fait de Londres la ville vers qui tous les regards se sont tournés. Avec plus de 10 000 athlètes provenant de 204 pays, Londres a entièrement rempli sa mission. Tout commence le 27 juillet 2012 par une cérémonie grandiose qualifiée de « très british » et comptant bon nombre d’artistes tels que MIA, Coldplay et Adele, pour ne citer qu’eux. La capitale britannique annonce clairement la couleur. Les moments d’émotion ont été nombreux durant les épreuves sportives mais  surtout de voir autant de nations partager l’amour du sport en soutenant ses athlètes nationaux.Nous gardons tous en mémoire l’épreuve de natation remportée par Florent Manaudou et l’étreinte de sa soeur, Laure Manaudou, pour le féliciter.

manaudou

 

Londres, pour rester fidèle à elle-même, nous a montré qu’en plus du fantastique, elle savait aussi jouer sur la corde sensible. Lors de la cérémonie de clôture, les Spice Girls ont assuré un show rendant le public euphorique et réveillant les souvenirs d’innombrables jeunes filles (et jeunes hommes ?) qui se trémoussaient sur les tubes du girl band dans les années 90.

Le relais de la flamme olympique entre le maire de Londres et le maire de Rio reste un des plus beaux moments de cette cérémonie de clôture.

Début-JO-2012-Londres

-       La naissance du Prince George : le petit dernier de la famille royale a fait grand bruit. Les télévisions et magazines du monde entier sont arrivés sur place bien des jours avant sa naissance afin de ne pas rater le scoop et les premières photos. Après une longue attente et durant laquelle chacun pariait sur le sexe et le prénom de l’enfant, c’est le 22 juillet 2013 que l’Angleterre (et une bonne partie du monde entier) qu’a eût lieu l’explosion de joie générale.

George Alexander Louis vient au monde en pleine santé et sa mère, Catherine Middleton est elle aussi en forme. La sortie des parents accompagnés de leur bébé est le cliché le plus attendu de ce mois de juillet 2013. Un cliché qui émeut les foules et rappelle la naissance du prince William.

Kate-Middleton-sa-sortie-de-la-maternite-similaire-a-celle-de-Lady-Diana_exact810x609_l

 

Ces 4 quatre événements ont montré que Londres n’est pas une ville frileuse  face à une ville de Paris souvent mise en avant. La capitale britannique a elle aussi, des atouts et un charme affirmé. Les nombreuses boutiques d’Oxford Street ou encore le Marché de Camden Town, ne nous feront pas dire le contraire accentuant le côté jeune et attrayant de la ville.

 

Enfin pour revenir sur les termes du désaccord entre les deux villes, les chiffres concernant uniquement la ville de Londres sont méconnus.

Le grand Londres totaliserait 16 millions de visiteurs et Paris intra-muros, 15,9 millions. Si nous utilisons la méthode londonienne en incluant le grand Paris, nous pouvons rajouter d’autres sites touristiques tels que, comme évoqué précédemment, le Château de Versailles et le parc d’attractions Disneyland Paris avec respectivement 4 millions et 16 millions de visiteurs annuels. Sans être de mauvaise foi, la parisienne dépasserait largement la britannique.

Sans transition, les deux pays se retrouvent dans le top 10 des pays les plus visités en 2012. La France est numéro 1 avec un total de 83 millions de visiteurs et le Royaume-Uni seulement 7ème avec un total de 29,2 millions de visiteurs.

Ce constat final est bien la preuve que la bataille ne se limite pas seulement aux capitales mais concerne le pays dans sa globalité.

PS : Faîtes passer le message aux British que malgré ses atouts, Londres a  encore des progrès à faire pour dépasser la capitale française.

eiffel-tower-paris-2

 

Aurélie, 24 ans, étudiante en Mastère 2 de communication à l'ECS Paris (Paris 16e). Après 2 ans à l'université Paris-Sorbonne IV en Langues Étrangères, je me réoriente vers la communication avec une préférence pour la publicité et les médias. Passionnée par l'Amérique Latine et issue de la culture caribéenne, mes préférences musicales se tournent naturellement vers la salsa, le merengue, le reggaeton... Et tout cela nous mène à la Zumba, rien de mieux pour se défouler sur des rythmes endiablés, n'est-ce pas ? Concernant ma vie professionnelle, après un stage en événementiel à l'agence Le Public Système, je suis désormais à la communication externe de GDF SUEZ . Pour en savoir plus, n'hésitez pas à me contacter sur Linkedin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>