Le YarN BoMbinG

Armées d’aiguilles à tricoter et de pelotes les nanas (et même parfois les hommes;) s’affolent!

En effet, de nombreuses personnes tricotent goulûment et assidûment afin de pouvoir décorer à qui mieux mieux le mobilier urbain, abri de bus, poteaux et fontaines qui nous entourent!

Et ceux depuis 2005 quand au TEXAS une jeune femme du nom de  Magda Sayeg  a eu l’idée géniale d’habiller les arbres, bus, marches d’escaliers, motos, vélos et autres objets et mobiliers insolites.

Cette activité et on peut même prononcer le mot passion s’est répandue très rapidement partout dans le monde et même en France. Il s’agit d’humaniser la ville et de lui redonner des couleurs.

On appelle cela le Yarn Bombing (appelé également « knit graffiti ») ou Street Art! Mais n’oublions pas que comme le Tag de rue, le Yarn Bombing est interdit par la loi et ne reste pas en place plus d’une semaine en générale. A moins qu’une demande des pouvoirs publics ait été faite au préalable comme cela peut-être le cas notamment aux Etats-Unis où il a été demandé à la fameuse Magda (que je prend pour exemple pour ses nombreuses créations) d’habiller des monuments américains pour promouvoir l’art contemporain.

Mais revenons un peu en France où on habille même les bouteilles de Smoothie :) YES! et pour la bonne cause en plus! La marque « Innocent » a lancé l’opération: « mets ton bonnet » il y a 6 ans en partenariat avec l’association Les Petits frères des Pauvres. De nombreux cafés tricots sont organisés afin que les tricoteurs en herbe ou confirmés se rejoignent et fabriquent à l’aide de leurs aiguilles de jolies bonnets qui feront la parure des Smoothies! en 2012, 250 000  bonnets ont été fabriqués! Quel succès!

Des cafés-tricots sont organisés dans plusieurs régions de France où les artistes se rencontrent avant de déposer leurs oeuvres sur « la voie publique »! Ce sont officiellement des tricoteurs de la rue qui mettent de la couleur dans notre vie de tous les jours.

Reunion à Rennes pour préparer une performance lors du prochain festival Urbaines de l’Antipode.

Le tricot est devenu un moyen de créer du lien social et le « Do it Yourself » est à la mode.Les annonceurs pourront peut-être s’inspirer de cette tendance dans le futur pour faire passer des messages publicitaires… qui sait?!

Margaux Parfait

1 comment

  1. Iung Charlotte   •  

    Très bel article sur le Yarnbombing. Etant moi même une adepte, je ne peux qu’applaudire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>