Danse avec les stars : un nouveau genre de télé-réalité ?

Danse avec les stars

#Danse avec les stars #Surprise ou pas #Alyzée gagnante ?

Danse avec les stars est une émission diffusée sur TF1 tous les samedi soirs  depuis Janvier 2011.
Cette émission, produite par BBC Worldwide France  occupe de nombreux téléspectateurs le weekend ! Femmes, enfants, ados et beau-papa, tous sont devant la télévision critiquant les prestations de danse des stars les plus glam !
Mais aujourd’hui, l’émission se transforme en une grosse toile à cancans : « Trucage », « Faîtes revenir Tal ! »
Est-ce la stratégie de com’ de TF1 ou est-ce plutôt une catastrophe médiatique délibérée  ?

D’abord il faut expliquer le contexte !
Danse avec les stars ce n’est pas juste une émission distrayante du Samedi soir pour ceux qui ne font pas la bringue, mais une télé-réalité qui distrait plus de 58000 téléspectateurs !
Au programme : danse, vote, Twitts, comments, live !

Qu’est ce qui a rendu cette émission si appréciée ? Un « J’achète » (marque de fabrique de Jean Marc Généreux ndlr) ? La 4ème saison a commencé haut en couleur : copain de Madonna, Alyzée l’ex lolita, Laury Thilleman l’ex Miss … Que des prestations qui promettent d’être belles (ou pas). Est- ce le choix dans les candidats qui portent bonheur à TF1 et leur donne une audience surprenante (on regarde tout de même des gens danser pendant 3h) ?
Non. Euh oui. Non, en fait non. Du tout. C’est tout simplement la stratégie de com employé par la prod.

Le graphique de l'audience DALS
La première saison retenait seulement 24,51% des téléspectateurs français, la seconde 24,2%, la troisième 26,4% et enfin la quatrième 27,5%.  Tous ces chiffres nous amènent à une conclusion précise et simple : l’émission a connu une baisse d’audience lors de la deuxième saison mais un réel pic à la quatrième.

En fait, il y a eu un gros changement de stratégie : l’édition de 2011 faisait plus pro alors que la dernière veut surtout une interaction entre public et candidats. On peut voir des bêtisiers beaucoup plus piquants, des messages du public apparaissant sur le bas de l’écran, des happy ending à chaque fin d’épisode (cf calin Fauve et Emmanuel Moire).
La distance entre spectateurs et candidats est quasi invisible, il faut créer une relation de proximité, faire plus télé-réalité qu’une émission découverte.
Il y a désormais des commentaires sur les stars, des twitts, c’est la petite french touch qui fait toute la différence!

TWITTER SHY'M
Des messages de soutiens abondent youtube et dailymotion ( Vidéo du message de soutien pour #ManuMoire).
Même les actus people ne se lassent pas de décrire ce qui se passe dans les coulisses de l’émission : Public dénonce une Tal mal aimée, une Alyzée chouchoutée tandis que Closer souligne les petits imprévus de DALS  » Danse avec les stars 4 : le décolleté plongeant de Shy’m fait sensation ».

Les sites internet eux aussi ont leur mot à dire !
Beaucoup de blogs, de pages web font de DALS une véritable matière pour l’actu people (eh oui comme quoi la danse ça peut être révoltant) !
On voit des sites comme purepeople.com, peopleplurielles.fr, staragora.com publiaient des titres comme « Alyzée a le seum après le départ de Tal ».

Le buzz de la saison 4 : le départ de Tal

Prestation de Tal

Le départ de Tal est sans doute le point névralgique d’un malaise social qui s’est fait ressentir à travers :

  1. les réseaux sociaux. Twitter est ensevelie de « #Dals #Trucage »Meltybuzz : rapport twitter de la sortie de Tal
  2. la presse écrite se sert de DALS pour faire la une ou des pages entières sur cette sortie imprévue. C’est le cas de Metronews « Danse avec les stars saison 4 : l’élimination de Tal est-elle injuste ?
  3. des commentaires abondants sur les sites comme tele.premiere.fr où les internautes expriment leur mécontentement

TF1 la chaîne qui a su donner un nouveau souffle aux télé-réalités

En fait Danse avec les stars #DALS est une émission de télé-réalité qui cherche surtout une réelle interaction entre le public et les candidats.
On le voit par rapport aux messages d’encouragement figurant au bas de l’écran à chaque fin de prestation « #Brahimissime ». Ils y apparaissent à chaque fois et jamais sans commentaires des présentateurs : « Emouvant » nous dit Sandrine Quétier, « Dernier commentaire à vous lire ce soir » nous rajoute Vincent Cerutti.

Mais bon, ce ne sont pas les messages d’encouragement qui font vraiment marcher l’affaire mais les votes bien sûr ! Et dans ce cas là, c’est toujours le public qui a le dernier mot ! Enfin presque si l’on croit les Twitt affolés des supporters de Tal surpris par son départ #what#did#TF1#this#saturdaynight#. Ah et bien sûr à noter que le SMS n’est pas gratuit, qu’il coûte le prix d’un SMS local et quelques centimes la minute … Quelques centimes… Ouais, TF1 ! Ce sont avec ces quelques centimes que vous avez un super chiffre d’affaire…

Bref, revenons à ce qui nous intéresse réellement … Après cette petite critique ou NB à vous de voir, il faut surtout souligner un autre outil interactif existant entre le public et DALS. Ce sont bien sûr les jeux, avec les questions toutes bêtes où on se dit « c’est tellement facile, allez c’est le prix d’un appel local ». Mais les questions sont tellement bidons (excusez du terme, j’emploierai des mots plus appropriés ensuite) du genre « Comment s’appelle l’émission » #impossibledesavoironregardedalsbetement
Là bien sûr on se dit qu’on doit être très nombreux à essayer d’appeler, de tomber sur la musique en fond sonore, attendre pendant plusieurs minutes, abandonner, réessayer.
Ou bien encore au contraire : ne pas essayer, rester avachi sur son canapé en train de regarder DALS, attendre le gagnant, se demander si on a fait le bon choix.
Dans tous les cas, on sait que si le gagnant a des sommes exorbitantes  -pour nous chers téléspectateurs mais pas pour les candidats de TF1- c’est qu’on est certain d’une chose : on n’est pas les seuls au monde à avoir tenté sa chance ! Il y a beaucoup de désespérés qui attendent comme nous que la roue tourne !

Bref, cet article n’est pas une critique de TF1, tous les chaînes locales ou internationales partagent le même fonctionnement, et encore plus celles qui diffusent les télé-réalités. Et tant mieux si on apprécie – j’apprécie je veux dire- le fait de voir les gens essayer de danser toute une soirée… ;)
Ce qui est surtout impressionnant c’est la communication mise en place par #DALS : l’émission a lui même était le point de départ de plusieurs vagues médiatiques : commentaires d’encouragement, vidéos sur les sites de partage comme youtube, opinion sur les réseaux sociaux, vote du public, et jeux ! Là, je tire mon chapeau à TF1 car mis à part l’émission en live, toute l’explosion idéologique à travers les médias était délibéré … ;) SUCCES !

Asia Jean Dupont est titulaire d'une Licence Moderne Appliquée et d'un Master Information-Communication à la Sorbonne. Elle est également en cours d'obtention d'un M2 365 Communication à l'ECS et travaille aujourd'hui à Filière3E après avoir collaboré avec le St Marteen's Week à Saint-Martin.

10 comments

  1. Floriane Tron   •  

    Il est très intéressant de voir et de comprendre de quelle manière la chaîne a abordé cette nouvelle saison de DALS. Article très intéressant !

  2. j ghoz   •  

    c est ouf quand meme tout ca!

  3. Dal_9   •  

    Article tres intéressant !

  4. Hassoub   •  

    Tout est devenu Business !!!! Et quoi que l’on puisse en penser les médias tiennent une place très importante dans notre société, ils font le monde !
    En tout cas, l’article est bien rédigé et l’humour très bien utilisé !!!

  5. irain   •  

    Un sujet très intéressant vu de cet angle là avec beaucoup de pertinence , particulièrement je suis pas fan c ‘ est vrai que cette saison là donne plus envie de regarder, juste une question est ce que le public est impartial?

  6. yoba   •  

    article intéressant, qui expose de manière objectif et humoristique la popularité de l’émission, et son poids dans les médias !

  7. lea H.   •  

    « catastrophe médiatique délibérée ?  » <=== ils ont réussi leur coup !
    Une émission truquée parmi tant d'autres…

  8. hachem   •  

    tu as bien cerné l ‘emission et surtout ce qu ‘on ne nous dit pas. bravo pour l ‘article. bien redigée

  9. hats kicks   •  

    I have tried to work with, however it does not is effective by any means.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>